Canicule : coup de chaleur sur les réseaux d'électricité et de transport - L'EnerGeek

Canicule : coup de chaleur sur les réseaux d’électricité et de transport

transformateur_électrique_photo_Maik_KochLa hausse soudaine des températures en France métropolitaine enregistrée depuis ce mardi 30 juin a entraîné quelques perturbations dans la distribution d’électricité et sur les réseaux de transport ferroviaire. Pannes d’électricité géantes, trains au ralenti, les effets de la canicule semblent aussi difficiles à supporter pour le corps que pour les infrastructures nationales.

Plus d’un million de foyers ont été privés d’électricité entre mardi et mercredi dans l’Ouest de la France en raison de défaillances techniques causées par les fortes chaleurs actuelles. Plusieurs transformateurs électriques des régions Ouest, comme celui de Rance en Ille-et-Vilaine ou de Theix dans le Morbihan, n’ont en effet pas supporté les fortes variations de températures enregistrées ces derniers jours et les phénomènes de condensation qui en ont résulté.

La situation a toutefois été rétablie dans la journée par les équipes ERDF et plusieurs plans de remplacement des installations les moins récentes sont aujourd’hui en cours pour réduire la vulnérabilité des équipements aux épisodes climatiques extrêmes.

Des défaillances de boîtiers d’alimentation enterrés sous la voirie, liées aux fortes températures au sol, essentiellement dans les zones urbaines comme l’Île-de-France, ont également nécessité l’intervention des techniciens ERDF mais n’auront pas quant à elles causé de coupures de courant.

En matière de transports, des températures dépassant les 35°C correspondent bien souvent à plus de 45°C pour le métal composant les rails ou les caténaires. Une surchauffe pour ces installations qui présente donc un risque de dilatation et impose aux équipes de la SNCF ou de la RATP de renforcer les contrôles de sécurité et de diminuer la vitesse des trains. Ces opérations préventives expliquent pour une large part les nombreux retards enregistrés dans les transports parisiens cette semaine.

Rappelons enfin que de telles chaleurs sont toujours propices à des pics de pollutions dans les grandes agglomérations, influant sur la qualité de l’air. Pour cette raison, la Ville de Paris a donc décidé de réguler la circulation des poids-lourds les plus polluants à compter de ce mercredi 1er juillet. Tous les camions antérieurs au 1er octobre 2001 ne pourront plus circuler entre 8 et 20 heures, en semaine comme le week-end. Cette mesure s’inscrit dans le cadre du nouveau plan de la Ville visant à améliorer la qualité de l’air, adopté en février dernier par le Conseil de Paris.

Crédits photo : Maik Koch

Rédigé par : livingston-thomas

jeu 7 Mai 2015
En mars dernier, RTE s'engageait à rehausser le montant de ses investissements sur le réseau électrique français, afin d'accompagner un certain nombre de projets : création de la liaison électrique souterraine entre la France et l'Italie, raccordement du parc photovoltaïque de Cestas (le plus…
mar 3 Jan 2017
Pour ses derniers vœux, à quatre mois de la présidentielle, François Hollande a voulu rappeler les points positifs de son quinquennat et la conclusion historique d'un accord international sur le climat. Insistant sur "l'impérieuse nécessité" de poursuivre les efforts de la…
jeu 2 Juil 2015
La hausse soudaine des températures en France métropolitaine enregistrée depuis ce mardi 30 juin a entraîné quelques perturbations dans la distribution d'électricité et sur les réseaux de transport ferroviaire. Pannes d'électricité géantes, trains au ralenti, les effets de la canicule…
ven 4 Mar 2016
[caption id="attachment_21300" align="alignleft" width="300"] Les bâtiments du Data Center NOÉ, Val-de-Reuil[/caption] Depuis la mi-février, l'AFNOR, premier organisme d'évaluation et de certification de systèmes, services, produits et personnes en France, recommande aux entreprises tricolores d’optimiser l’efficience énergétique de leurs infrastructures, afin d’entamer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *