Canicule : coup de chaleur sur les réseaux d'électricité et de transport - L'EnerGeek

Canicule : coup de chaleur sur les réseaux d’électricité et de transport

transformateur_électrique_photo_Maik_KochLa hausse soudaine des températures en France métropolitaine enregistrée depuis ce mardi 30 juin a entraîné quelques perturbations dans la distribution d’électricité et sur les réseaux de transport ferroviaire. Pannes d’électricité géantes, trains au ralenti, les effets de la canicule semblent aussi difficiles à supporter pour le corps que pour les infrastructures nationales.

Plus d’un million de foyers ont été privés d’électricité entre mardi et mercredi dans l’Ouest de la France en raison de défaillances techniques causées par les fortes chaleurs actuelles. Plusieurs transformateurs électriques des régions Ouest, comme celui de Rance en Ille-et-Vilaine ou de Theix dans le Morbihan, n’ont en effet pas supporté les fortes variations de températures enregistrées ces derniers jours et les phénomènes de condensation qui en ont résulté.

La situation a toutefois été rétablie dans la journée par les équipes ERDF et plusieurs plans de remplacement des installations les moins récentes sont aujourd’hui en cours pour réduire la vulnérabilité des équipements aux épisodes climatiques extrêmes.

Des défaillances de boîtiers d’alimentation enterrés sous la voirie, liées aux fortes températures au sol, essentiellement dans les zones urbaines comme l’Île-de-France, ont également nécessité l’intervention des techniciens ERDF mais n’auront pas quant à elles causé de coupures de courant.

En matière de transports, des températures dépassant les 35°C correspondent bien souvent à plus de 45°C pour le métal composant les rails ou les caténaires. Une surchauffe pour ces installations qui présente donc un risque de dilatation et impose aux équipes de la SNCF ou de la RATP de renforcer les contrôles de sécurité et de diminuer la vitesse des trains. Ces opérations préventives expliquent pour une large part les nombreux retards enregistrés dans les transports parisiens cette semaine.

Rappelons enfin que de telles chaleurs sont toujours propices à des pics de pollutions dans les grandes agglomérations, influant sur la qualité de l’air. Pour cette raison, la Ville de Paris a donc décidé de réguler la circulation des poids-lourds les plus polluants à compter de ce mercredi 1er juillet. Tous les camions antérieurs au 1er octobre 2001 ne pourront plus circuler entre 8 et 20 heures, en semaine comme le week-end. Cette mesure s’inscrit dans le cadre du nouveau plan de la Ville visant à améliorer la qualité de l’air, adopté en février dernier par le Conseil de Paris.

Crédits photo : Maik Koch

Rédigé par : livingston-thomas

Avatar
jeu 19 Mai 2016
D’ici la fin de l’année, la Commission européenne compte faire des propositions afin « d’adapter les réseaux au développement des énergies renouvelables et à la révolution numérique ». Actuellement, l’Union européenne s’est effectivement fixée pour objectif d’atteindre 20 % d'énergie produite à…
mer 13 Sep 2017
Annoncé en grande pompe en septembre 2016 en présence de Ségolène Royal, alors ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, le programme de transition énergétique des îles d’Ouessant, de Molène et de Sein dans le Finistère se veut…
mer 8 Nov 2017
Alors que les 197 délégations signataires de l’Accord de Paris sur le climat sont réunies à Bonn en Allemagne depuis le 6 novembre 2017 pour passer de la parole aux actes, la ville de Paris renforce encore davantage son engagement…
ven 22 Mar 2019
Le 14 mars 2019, l'électricité éolienne a été la deuxième source d'électricité produite en France. Un record historique qui prouve la progression des ENR dans l'Hexagone. Le Réseau de transport d'électricité (RTE) souligne ainsi l'essor du parc éolien, en cohérence avec…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.