Greenpeace tente sans succès de s’introduire dans la centrale de Gravelines - L'EnerGeek

Greenpeace tente sans succès de s’introduire dans la centrale de Gravelines

gravelines_centrale_nucleaireMercredi matin, aux alentours de 5h50, des militants de Greenpeace ont tenté de s’introduire dans la centrale nucléaire de Gravelines (Nord). Leur tentative a échoué à la suite de l’intervention des équipes de protection de la centrale.

Une vingtaine de militants de Greenpeace équipés de matériel d’escalade ont tenté de pénétrer dans le périmètre sécurisé de la centrale en franchissant un grillage. Ils ont été interpellés avant d’y parvenir au niveau du canal d’amenée qui relie la centrale à la mer.

Les gendarmes ont pu interpeller 18 personnes, 14 hommes et 4 femmes de différentes nationalités. Ils avaient apparemment l’intention de déployer des banderoles sur un réacteur de la centrale.

Alors qu’une enquêté a été ouverte, des contrôles de sûreté complémentaires sont en cours, en vue d’éviter toute nouvelle tentative d’intrusion du site. Une centaine de membres des forces de l’ordre sont mobilisés pour cette opération de quadrillage.

L’exploitant de la centrale EDF indique que les pouvoirs publics, l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire) et la CLI (Commission locale d’information) ont été prévenus de cet évènement.

Dans cette même matinée de mercredi, vers 07h40, une dizaine d’autres activistes de Greenpeace ont bloqué symboliquement l’entrée principale de la centrale nucléaire du Bugey, dans l’Ain.  L’accès au site a été rapidement rétabli par les forces de gendarmerie.

Rédigé par : arthur-leroy

mar 21 Jan 2014
D’ores et déjà réputée pour être l’une des organisations de sûreté nucléaire les plus indépendantes au monde, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) française mène une réflexion interne visant à intégrer davantage de personnes issues de la société civile au sein…
mar 13 Oct 2015
Après la crise iranienne et les ravages du ver informatique « Stuxnet », le think tank Chatham House s’inquiète des risques d'une cyberattaque sur les centrales nucléaires occidentales. En France, une telle menace semble pourtant exclue. En effet, comme le rappelle les syndicalistes…
sam 28 Fév 2015
L'électricien français EDF, le gestionnaire du réseau électrique indonésien PLN ainsi que l'Agence Française de Développement (AFD) ont signé, mercredi 11 février, un accord de partenariat portant sur le transport d'électricité et l'échange d’expertise en développement bas carbone. L'Ingénierie Transport…
mar 22 Août 2017
Quelques jours seulement après avoir clôturé l’offre publique de retrait qui a lui a permis de récupérer plus de 98% des actions du groupe nucléaire, le gouvernement a autorisé via un nouvel arrêté publié au Journal Officiel dimanche 20 août…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *