Greenpeace tente sans succès de s’introduire dans la centrale de Gravelines - L'EnerGeek

Greenpeace tente sans succès de s’introduire dans la centrale de Gravelines

gravelines_centrale_nucleaireMercredi matin, aux alentours de 5h50, des militants de Greenpeace ont tenté de s’introduire dans la centrale nucléaire de Gravelines (Nord). Leur tentative a échoué à la suite de l’intervention des équipes de protection de la centrale.

Une vingtaine de militants de Greenpeace équipés de matériel d’escalade ont tenté de pénétrer dans le périmètre sécurisé de la centrale en franchissant un grillage. Ils ont été interpellés avant d’y parvenir au niveau du canal d’amenée qui relie la centrale à la mer.

Les gendarmes ont pu interpeller 18 personnes, 14 hommes et 4 femmes de différentes nationalités. Ils avaient apparemment l’intention de déployer des banderoles sur un réacteur de la centrale.

Alors qu’une enquêté a été ouverte, des contrôles de sûreté complémentaires sont en cours, en vue d’éviter toute nouvelle tentative d’intrusion du site. Une centaine de membres des forces de l’ordre sont mobilisés pour cette opération de quadrillage.

L’exploitant de la centrale EDF indique que les pouvoirs publics, l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire) et la CLI (Commission locale d’information) ont été prévenus de cet évènement.

Dans cette même matinée de mercredi, vers 07h40, une dizaine d’autres activistes de Greenpeace ont bloqué symboliquement l’entrée principale de la centrale nucléaire du Bugey, dans l’Ain.  L’accès au site a été rapidement rétabli par les forces de gendarmerie.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
jeu 5 Juil 2018
Si la sûreté des installations nucléaires françaises s’est maintenue en 2017 à un niveau « globalement satisfaisant », selon le dernier rapport annuel de l'ASN présenté en avril 2018 devant le Parlement, le principe de précaution qui prévaut en France…
mar 14 Jan 2014
D’après les informations des Echos, les groupes français GDF Suez et EDF s’apprêtent à signer un accord définitif avec le gouvernement belge portant sur la prolongation de la durée de vie du réacteur de Tihange 1. Pour la porter de…
lun 5 Sep 2016
Avec l'arrivée de Theresa May au 10 Downing Street, la décision finale d'investir dans le projet d'Hinkley Point a été reportée. Très impliqué dans le projet, le directeur général d'EDF Energy, Vincent de Rivaz, a souhaité rappeler qu'il vouait une…
mer 20 Mar 2013
La Grande-Bretagne vient de donner son accord à EDF pour la construction d’un centrale EPR à Hinkley Point. C’est le premier permis de construire pour une centrale nucléaire accordé par ce pays en 25 ans. «  Ce projet s’ajoute à…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.