Améliorer l'efficacité des cellules solaires avec de la musique ? - L'EnerGeek Améliorer l'efficacité des cellules solaires avec de la musique ? - L'EnerGeek

Améliorer l’efficacité des cellules solaires avec de la musique ?

musique_solaire_photo_@Doug88888Les vibrations sonores provoquées par la musique permettraient d’améliorer le rendement des panneaux solaires. Et la musique pop-rock permettrait des améliorations plus importantes que la musique classique. Ce sont en tous cas les résultats d’une étude réalisée par les chercheurs de l’Université Queen Mary et de l’Imperial College de Londres, et publiée mercredi 6 novembre dans la revue scientifique Advanced Materials.

[stextbox id= »info »]Quand la musique stimule les chercheurs[/stextbox]

Inspiré par l’effet piézoélectrique (propriété de certains matériaux à générer un champ électrique sous l’action d’une pression physique), les scientifiques londoniens ont mis au point un dispositif capable d’améliorer le rendement des panneaux solaires grâce à l’effet de niveaux sonores de 75 décibels (l’équivalent d’un bruit routier ou d’une imprimante). Des cellules solaires acoustiques en quelque sorte.

Concrètement, les chercheurs ont conçu un dispositif de nanotubes en oxyde de zinc recouvert d’un polymère actif qu’ils ont ensuite placé sur des cellules solaires. Grâce à la particularité piézoélectrique de ce matériau, les ondes sonores ont pour effet de doper significativement la production de ces cellules photovoltaïques améliorées.

« Nous pensions que les ondes sonores, qui produisent des fluctuations aléatoires, s’annuleraient entre elles (…). Non seulement les fluctuations aléatoires du bruit ne s’annulent pas, mais certaines fréquences de sons semblent vraiment amplifier la production des cellules solaires », a déclaré James Durrant, professeur de photochimie à l’Imperial College.

[stextbox id= »info »]Les cellules solaires préfèrent les rythmes rock[/stextbox]

Ce dispositif, qui permet de convertir les vibrations de la musique en électricité, permettrait selon ses concepteurs de développer de nouveaux systèmes scientifiques et d’alimenter des appareils grâce aux « bruits ambiants » et aux vibrations acoustiques environnantes (dans le secteur du transport ou du conditionnement de l’air par exemple).

Les chercheurs ont également remarqué que les cellules solaires répondaient mieux à certains types de musique. En effet, l’efficacité des cellules a augmenté de quelques 40% lorsqu’elles étaient stimulées par les vibrations sonores issues de la musique pop-rock.

« Nous avons essayé de voir comment nos cellules répondaient à la musique et avons été amusé de constater que l’amélioration était plus importante lorsque nous jouions de la musique pop plutôt que de la musique classique. Nous savons maintenant que nos cellules solaires acoustiques répondent mieux aux sons aigus, présents dans musique pop » a précisé M. Durrant.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 21 Avr 2016
Alors que de nombreux professionnels des EnR viennent tout juste de réclamer de nouvelles règles européennes pour encourager le stockage de l'énergie solaire, la ville d'Issy-les-Moulineaux semble quant à elle avoir trouvé une solution durable. Pour stocker l'électricité dans son…
mar 7 Avr 2015
Le fabricant de panneau publicitaire Prismaflex  vient de lancer en France et en Belgique des panneaux publicitaires autonomes en énergie grâce à une technologie photovoltaïque innovante baptisée Blue Tech. Il y a deux ans, Prismaflex annonçait travailler sur une solution…
ven 10 Fév 2017
Organisée les 22 et 23 mars prochains au Havre, la deuxième édition de la convention internationale des énergies marines renouvelables (EMR) Seanergy reflète, de par son succès et sa forte fréquentation, l'intérêt croissant que suscite cette nouvelle filière énergétique française.…
ven 2 Sep 2016
Dans une étude réalisée par l’IPSOS, 90 % des Chinois interrogés s’inquiètent de la pollution de l’air dans leur pays. Alors que la puissance asiatique est déjà le premier marché mondial pour les énergies renouvelables, le sondage montre également que…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *