Barrages : une gestion qui permet d'anticiper la fonte des neiges - L'EnerGeek

Barrages : une gestion qui permet d’anticiper la fonte des neiges

Après un hiver très enneigé, la fonte du manteau neigeux accroît le risque de crue dans les régions montagneuses. Mais ce phénomène annuel est particulièrement anticipé par les installations hydrauliques.

En ce début de printemps, la question de la fonte des neiges est d’autant plus importante que l’enneigement hivernal à été exceptionnel en France. A partir de 1.800 mètres d’altitude et surtout au dessus de 2200 mètres, le manteau neigeux est deux fois supérieur à la moyenne habituelle observée à la même période.

La fonte des neiges s’étend du 15 avril au 15 juin, et est particulièrement forte à partir du 15 mai. Cependant, le redoux observé ces derniers jours pourrait accélérer la disparition de la neige et augmenter le débit d’eau dans les rivières d’altitude.

[stextbox id= »info »]Le niveau d’eau des barrages au plus bas[/stextbox]

Le redoux printanier est une période charnière pour les barrages. En effet afin de pouvoir stocker le volume d’eau issu de la fonte des neiges, les exploitants des installations hydrauliques font en sorte que le niveau d’eau des lacs de retenue soit au plus bas en ce début de saison.

En effet, au cours de l’hiver, les turbines des barrages fonctionnent à plein temps pour faire face aux pics de consommation. Ainsi, au cours des trois premiers mois de l’année 2013, la production d’électricité d’origine hydraulique a fortement augmenté. Utiliser le potentiel hydraulique des barrages lors de l’hiver permet de diminuer le volume d’eau des installations et d’anticiper la fonte des neiges.

Cependant, baisser le niveau d’eau des barrages n’enraye pas le phénomène de crue. En effet, pour les spécialistes, les crues printanières sont principalement causées par des épisodes pluvieux exceptionnels, pouvant être renforcés par un rythme rapide de la fonte du manteau neigeux. Deux éléments sur lesquels les exploitants des installations hydrauliques n’ont aucune maîtrise.

Si l’année 2013 s’annonce bonne pour la production électrique des barrages, le risque de crue dans les régions montagneuses est encore important en ce début de printemps.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 3 Avr 2018
Amorphe depuis 2012 et les grandes mesures d’austérité mises en place par le gouvernement, la filière solaire espagnole semble repartir de plus belle. Les investisseurs parient à nouveau sur la production d'énergie photovoltaïque en Espagne, et ont lancé ces derniers…
jeu 19 Avr 2018
Comme le craignaient professionnels et élus locaux suite à l’amendement de dernière minute déposait en mars par le gouvernement dans le projet de loi « État au service d’une société de confiance », le ministère de la Transition écologique et…
jeu 23 Oct 2014
Dans le but de sécuriser son approvisionnement en électricité, le Royaume-Uni, en pleine transition énergétique, pourrait subventionner d'ici peu un projet de centrale solaire tunisienne d'une puissance de 2GW : TuNur, capable d'alimenter 2.5 millions de foyers britanniques. Cette centrale…
jeu 13 Fév 2014
De nombreux acteurs français du secteur photovoltaïque ont lancé PV Cycle France le 6 février. Cette association va œuvrer au recyclage des panneaux photovoltaïques selon les règles fixées par la directive européenne des Déchets des Equipements Electriques et Electroniques (DEEE). PV Cycle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *