Barrages : une gestion qui permet d'anticiper la fonte des neiges - L'EnerGeek

Barrages : une gestion qui permet d’anticiper la fonte des neiges

Après un hiver très enneigé, la fonte du manteau neigeux accroît le risque de crue dans les régions montagneuses. Mais ce phénomène annuel est particulièrement anticipé par les installations hydrauliques.

En ce début de printemps, la question de la fonte des neiges est d’autant plus importante que l’enneigement hivernal à été exceptionnel en France. A partir de 1.800 mètres d’altitude et surtout au dessus de 2200 mètres, le manteau neigeux est deux fois supérieur à la moyenne habituelle observée à la même période.

La fonte des neiges s’étend du 15 avril au 15 juin, et est particulièrement forte à partir du 15 mai. Cependant, le redoux observé ces derniers jours pourrait accélérer la disparition de la neige et augmenter le débit d’eau dans les rivières d’altitude.

[stextbox id=”info”]Le niveau d’eau des barrages au plus bas[/stextbox]

Le redoux printanier est une période charnière pour les barrages. En effet afin de pouvoir stocker le volume d’eau issu de la fonte des neiges, les exploitants des installations hydrauliques font en sorte que le niveau d’eau des lacs de retenue soit au plus bas en ce début de saison.

En effet, au cours de l’hiver, les turbines des barrages fonctionnent à plein temps pour faire face aux pics de consommation. Ainsi, au cours des trois premiers mois de l’année 2013, la production d’électricité d’origine hydraulique a fortement augmenté. Utiliser le potentiel hydraulique des barrages lors de l’hiver permet de diminuer le volume d’eau des installations et d’anticiper la fonte des neiges.

Cependant, baisser le niveau d’eau des barrages n’enraye pas le phénomène de crue. En effet, pour les spécialistes, les crues printanières sont principalement causées par des épisodes pluvieux exceptionnels, pouvant être renforcés par un rythme rapide de la fonte du manteau neigeux. Deux éléments sur lesquels les exploitants des installations hydrauliques n’ont aucune maîtrise.

Si l’année 2013 s’annonce bonne pour la production électrique des barrages, le risque de crue dans les régions montagneuses est encore important en ce début de printemps.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 22 Jan 2015
Tidal Lagoon Power Limited, société spécialisée dans les énergies renouvelables, développe actuellement un projet d'énergie marémotrice au Pays de Galles. En aménageant un lagon artificiel dans la baie de Swansea, sur la côte Sud du pays, cette société compte enrichir…
mar 24 Mar 2015
Les gestionnaires de réseaux européens peuvent être satisfaits, le réseau électrique a fait preuve d'une bonne résistance face à l'éclipse solaire intervenue le vendredi 20 mars dernier en Europe sur plus de 4.000 km du Portugal à la mer Noire.…
mar 1 Mar 2016
Le pays africain a décidé d’utiliser son fort taux d’ensoleillement pour développer l’utilisation de l’énergie solaire. Grâce à cette énergie propre la part de la population ougandaise ayant accès à l’électricité devrait augmenter alors que le pays se prépare également…
jeu 29 Sep 2016
Plusieurs parlementaires de la Confédération helvétique s’opposent à la stratégie énergétique 2050. Alors que le projet fera l’objet d’un vote à la fin de la semaine, la plateforme Alliance Energie propose déjà d’organiser une consultation populaire. (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.