La modernisation d'une installation électrique par repowering - L'EnerGeek

La modernisation d’une installation électrique par repowering

Dans le domaine de l’énergie, le repowering est une technique permettant de moderniser une centrale électrique. Le repowering permet d’améliorer le rendement et la puissance d’une l’ancienne centrale, tout en réalisant des économies par rapport au coût qu’aurait coûté une nouvelle installation aux caractéristiques similaires.

Le repowering est une technique qui consiste à augmenter le rendement et la puissance d’une installation électrique existante.

Il présente plusieurs avantages :

Il peut permettre de réaliser des économies par rapport au coût de l’investissement nécessaire pour construire une installation électrique entièrement neuve.

Il peut aussi permettre de recycler ou de réutiliser des équipements d’une ancienne installation.

Le repowering est actuellement appliqué dans deux filières : le thermique et l’éolien

[stextbox id= »info »]Repowering de centrales thermiques[/stextbox] 

Dans la filière thermique, le repowering consiste à réutiliser une partie des équipements d’une ancienne centrale, pour en construire une plus moderne (meilleur rendement, puissance supérieure, moins polluante…), sur le même site.

La plus importante opération de repowering européenne est menée par EDF sur la centrale thermique de Martigues, où l’ancienne centrale au fioul est transformée en deux cycles combinés alimentés au gaz  naturel (CCG).

Dans ce cas, les turbines à vapeur et la station de pompage de l’ancienne installation ont été réutilisées pour la construction du double CCG.

La réutilisation de ces éléments a permis de réduire les coûts de 15% par rapport à la construction d’une nouvelle centrale, d’après le directeur de la production thermique d’EDF, Michel Tournier.

[stextbox id= »info »]Repowering de parcs éoliens [/stextbox]

Dans la filière éolienne, le repowering consiste à démonter une ancienne éolienne pour en installer une nouvelle, plus performante, au même endroit.

Les composants des anciennes éoliennes peuvent être utilisés pour la fabrication d’un nouveau site. Ils peuvent également être recyclés à 98% ( le béton, l’acier, mais aussi les pales dans la fabrication de ciment).

Rédigé par : jacques-mirat

jeu 7 Juil 2016
Cet été, l’espace EDF Truyère ainsi que la centrale hydroélectrique de Montézic ouvrent leurs portes au public. La visite de ces installations, proposée gratuitement, permet à ceux qui le désirent de découvrir en profondeur les rouages de l'hydroélectricité, et contribue à…
mar 27 Déc 2016
La région Nouvelle-Aquitaine et l'Eurorégion Aquitaine-Euskadi présentaient mercredi 21 décembre dernier leurs nouveaux projets pour le développement des énergies marines renouvelables. La région entend dans le cadre de sa transition énergétique, mettre à profit ses 870 kilomètres de côtes et…
jeu 10 Août 2017
Engagé depuis 2016 dans un vaste plan de transformation destiné à renforcer son activité dans les énergies renouvelables, le groupe Engie multiplie les investissements en France comme à l’international. Le Français vient notamment d’annoncer, mercredi 9 août 2017, être entré…
lun 8 Mai 2017
Le Président colombien Juan Manuel Santos a annoncé mercredi 3 mai 2017 la découverte par l'entreprise publique Ecopetrol et son associée américaine Anadarko, du gisement de gaz naturel le plus important depuis 28 ans dans les Caraïbes. Situées en eaux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *