La modernisation d'une installation électrique par repowering - L'EnerGeek

La modernisation d’une installation électrique par repowering

Dans le domaine de l’énergie, le repowering est une technique permettant de moderniser une centrale électrique. Le repowering permet d’améliorer le rendement et la puissance d’une l’ancienne centrale, tout en réalisant des économies par rapport au coût qu’aurait coûté une nouvelle installation aux caractéristiques similaires.

Le repowering est une technique qui consiste à augmenter le rendement et la puissance d’une installation électrique existante.

Il présente plusieurs avantages :

Il peut permettre de réaliser des économies par rapport au coût de l’investissement nécessaire pour construire une installation électrique entièrement neuve.

Il peut aussi permettre de recycler ou de réutiliser des équipements d’une ancienne installation.

Le repowering est actuellement appliqué dans deux filières : le thermique et l’éolien

[stextbox id= »info »]Repowering de centrales thermiques[/stextbox] 

Dans la filière thermique, le repowering consiste à réutiliser une partie des équipements d’une ancienne centrale, pour en construire une plus moderne (meilleur rendement, puissance supérieure, moins polluante…), sur le même site.

La plus importante opération de repowering européenne est menée par EDF sur la centrale thermique de Martigues, où l’ancienne centrale au fioul est transformée en deux cycles combinés alimentés au gaz  naturel (CCG).

Dans ce cas, les turbines à vapeur et la station de pompage de l’ancienne installation ont été réutilisées pour la construction du double CCG.

La réutilisation de ces éléments a permis de réduire les coûts de 15% par rapport à la construction d’une nouvelle centrale, d’après le directeur de la production thermique d’EDF, Michel Tournier.

[stextbox id= »info »]Repowering de parcs éoliens [/stextbox]

Dans la filière éolienne, le repowering consiste à démonter une ancienne éolienne pour en installer une nouvelle, plus performante, au même endroit.

Les composants des anciennes éoliennes peuvent être utilisés pour la fabrication d’un nouveau site. Ils peuvent également être recyclés à 98% ( le béton, l’acier, mais aussi les pales dans la fabrication de ciment).

Rédigé par : jacques-mirat

lun 29 Sep 2014
Le groupe français Alstom a annoncé ce mercredi 24 septembre le début des tests de sa première éolienne de mer nouvelle génération au large des côtes belges. Baptisée Haliade 150, cette éolienne haute technologie d'une puissance de 6 MW équipera notamment…
mer 19 Juil 2017
Tous deux réunis au sein l’Alliance Mondiale pour les Solutions Efficientes, lancée par la fondation Solar Impulse lors de la COP 22, le moteur de recherche européen Qwant et le premier producteur indépendant d’énergies renouvelables en France Akuo Energy ont…
mar 23 Août 2016
Depuis la ratification de l’accord de Paris à l’issue de la COP21, la communauté internationale s’est engagée à développer les énergies renouvelables. Pourtant, l’intermittence des ENR limite pour l’instant l’exploitation des énergies propres. Pour solutionner ce problème, la société canadienne…
jeu 2 Juin 2016
Le récent mouvement de panique lié à une éventuelle pénurie de carburant confirme le choix judicieux de la France de se tourner sérieusement vers la mobilité électrique. S'il faut s'attendre à ce que l'approvisionnement en électricité augmente dans les années à venir, pour les besoins…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *