Le gouvernement français a finalement tranché, ce 14 janvier 2022 : pour limiter à 4% la hausse des tarifs d’électricité pour les particuliers et les PM, EDF sera contraint d’augmenter le volume d’électricité nucléaire vendu à un tarif réglementé à ses concurrents (l’Arenh) de 100 à 120 TWh cette année. Soit un manque à gagner de 8 milliards d’euros pour ...