Bruno Le Maire veut des panneaux solaires européens

Bruno Le Maire veut des panneaux solaires européens

panneaux solaires européens

Dans le cadre verdoyant d’une ancienne décharge réhabilitée en ferme solaire par EDF à Manosque, Bruno Le Maire, en déplacement, n’a pas manqué de souligner l’importance de la production locale de panneaux solaires. À cette occasion, il a détaillé les objectifs ambitieux de la France pour l’énergie solaire et la nécessité d’une production « Made in Europe ».

Un soutien européen à la production locale

La France, avec une vision claire pour 2035, aspire à générer 100 GW d’électricité solaire, un projet de 20 milliards d’euros. Bruno Le Maire questionne le bénéfice économique de cette somme massive. Fervent défenseur de l’industrie nationale, il encourage vivement l’utilisation des fonds pour stimuler l’emploi et la technologie au sein du pays. « Il faut se retrousser les manches. Nous devons produire nos panneaux photovoltaïques sur notre territoire », a-t-il déclaré.

Pour revigorer le secteur photovoltaïque européen, concurrencé par des prix défiants toute concurrence en Asie, l’appel est lancé aux géants de l’énergie pour se tourner vers des solutions locales. La production européenne peine à suivre le rythme, mais la volonté politique cherche à rééquilibrer la balance commerciale.

Un pacte pour l’autonomie énergétique

Le « Pacte Solaire », initié par Roland Lescure, introduit une démarche inédite, avec l’objectif de concrétiser 30 % des commandes de panneaux auprès de producteurs européens d’ici 2025. Un « Induscore », similaire au « Nutriscore », servirait à identifier les fabricants méritants. Des lettres d’intention sont déjà envisagées pour cette année, promettant un soutien initial aux producteurs européens.

Malgré une réception initialement tiède, les développeurs français commencent à embrasser ce changement. Avec 29 signatures d’acteurs majeurs et le soutien des fédérations professionnelles, le pacte prend de l’ampleur. Les autorités se donnent deux mois pour rallier d’autres entreprises et consolider cet élan patriotique économique.

La Chine, un concurrent redoutable

L’argument économique se trouve au cœur du débat : le coût des panneaux solaires n’est qu’une fraction du budget global d’un projet solaire. Le ministère insiste sur la dimension collective plus que financière de l’effort demandé, appelant à une solidarité industrielle plutôt qu’à une analyse coût-centrée.

Face à la pratique agressive de dumping des fabricants chinois, l’Europe cherche à s’affirmer. La mise en œuvre du « Net Zero Industrie Act » témoigne de cette ambition en favorisant l’acquisition de panneaux européens lors d’appels d’offres publics. La manœuvre vise à stimuler l’industrie solaire européenne, établissant un front uni contre l’assaut tarifaire de la Chine.

Rédigé par : Stéphanie Haerts

Avatar
Rédactrice dans la finance et l'économie depuis 2010. Après un Master en Journalisme, Stéphanie a travaillé pour un courtier en ligne à Londres où elle présentait un point bourse journalier sur LCI. Elle rejoint l'équipe d'Économie Matin en 2019, où elle écrit sur des sujets liés à la consommation, la finance, les technologies, l'énergie et l'éducation.
    L'UE persiste et signe : la France doit impérativement rehausser ses objectifs concernant les énergies renouvelables. C'est ce qu'à une nouvelle fois demandé la commissaire européenne à l'énergie, Kadri Simson, lors de son discours devant la Commission de…
jeu 18 Avr 2024
Le marché des panneaux solaires est dominé par l’Asie. Les entreprises françaises ou européennes sont en difficulté. L’une des plus importantes de France, Systovi, met la clé sous la porte. Systovi, la fin d’un pionnier des panneaux solaires Créée en…
ven 16 Avr 2021
Plébiscitée pour répondre aux objectifs climatiques de la France, l’exploitation du bois comme source de chaleur présenterait-elle un risque de déforestation ? Selon les données des organismes publics, la filière bois-énergie ne nuirait pas à la croissance des forêts, ni…
ven 8 Mar 2024
En 2023, l'Allemagne a franchi le seuil symbolique des 50% d'électricité produite à partir des énergies renouvelables.       Énergies renouvelables : l'éolien en tête de liste L'année 2023 a vu l'éolien s'imposer comme le pilier de la production…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.