Toyota : un record de ventes mondiales sous le signe de l'hybride - L'EnerGeek

Toyota : un record de ventes mondiales sous le signe de l’hybride

Toyota, automobile, vente, voiture, véhicule, hybride, électrique, scandale, monde, leader

Toyota a, une fois de plus, dominé le monde de l’automobile en 2023 en termes de ventes. Le constructeur japonais a même battu son précédent record et il semble bien que son succès soit en grande partie lié à son choix stratégique : celui de privilégier les véhicules hybrides aux voitures électriques. 

 

Toyota : un nouveau record de ventes malgré des scandales

Toyota a conservé son titre de numéro un mondial des ventes automobiles pour la cinquième année consécutive, avec près de 11,2 millions de véhicules vendus en 2023. Cette performance est d’autant plus remarquable qu’elle survient dans un contexte de défis majeurs pour l’industrie, notamment la pénurie de semi-conducteurs et les turbulences du marché. Ses principaux concurrents, Volkswagen et Hyundai-Kia, bien que performants, restent bien derrière Toyota avec des ventes de 9,24 et 7,3 millions d’unités respectivement.

Malgré ses succès commerciaux, Toyota a été confronté à des défis majeurs, notamment des scandales impliquant des irrégularités dans les processus d’homologation de ses filiales Daihatsu et Hino pour les moteurs diesel. Ces controverses ont ébranlé la réputation de Toyota, entraînant une chute des ventes de Hino de 9,8 % et une suspension de la production chez Daihatsu.

Le pari de l’hybride

La plupart des observateurs pointent du doigt les mauvaises performances de Toyota sur le marché des voitures électriques. En effet, même si le constructeur automobile a multiplié par quatre son nombre d’unités vendues en 2023 (104.018 véhicules électriques), il ne semble clairement pas, du moins pour le moment, vouloir prendre le chemin du tout électrique. Au contraire, face à la mutation du marché qui tend vers le 100% électrique, Toyota a fait le choix de se concentré sur les véhicules l’hybride dans un premier temps. Et l’on peut dire qu’il a récolté les fruits de sa stratégie.  En 2023, le constructeur japonais en a vendu 3,4 millions unités, soit +31,4% par rapport à 2022. Cette stratégie s’avère judicieuse ; elle permet à Toyota de tirer profit de l’engouement pour une technologie plus établie et moins risquée que le 100 % électrique.

En accumulant des ressources grâce à ses ventes d’hybrides, Toyota sera en capacité d’investir massivement dans l’électrique, lorsque le marché sera pleinement mature. Cette patience et cette prudence devraient permettre à Toyota de rattraper rapidement les acteurs dédiés à l’électrique comme Tesla et BYD, qui ont respectivement vendu 1,81 et 1,57 million de véhicules électriques en 2023.  Finalement, l’année 2023 a été pour Toyota une démonstration de force dans un marché automobile en pleine évolution. Malgré les scandales et les défis, sa stratégie axée sur l’hybride a porté ses fruits. Avec une vision à long terme et une capacité à s’adapter aux tendances du marché, Toyota se positionne habilement pour continuer à dominer l’industrie automobile dans les années à venir.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
À l'occasion du salon Vivatech de 2024, Roland Lescure, ministre de l'Industrie, et Marina Ferrari, secrétaire d'État chargée du Numérique, ont dévoilé les 10 lauréats de la 5e édition du programme d'appel à projets « Première usine ».   Première…
mar 20 Déc 2022
Soupirs de soulagement à tous les étages en France, avec le retour de températures plus clémentes, avec l’espoir que ce redoux dure le plus longtemps possible pour réduire la consommation d’électrice, et soulager les réserves de gaz. Dans le même…
jeu 7 Déc 2023
Alors que 2024 approche, le chèque énergie est en attente pour de nombreux foyers français. Voici son objectif, les critères d'éligibilité, les éventuelles modifications de son montant, et les démarches nécessaires pour le recevoir en 2024.   Chèque énergie 2024…
ven 1 Déc 2023
Engie, sous la direction de Catherine MacGregor, se positionne comme un acteur clé dans la stabilisation des prix du gaz et de la promotion d'une transition énergétique.         Gaz : une normalisation des prix ? Catherine MacGregor,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.