Les installations d'énergies renouvelables doublent dans le monde

Les installations d’énergies renouvelables doublent dans le monde

energies-renouvelables-environnement-monde-chine

2023 a marqué un tournant décisif dans l’essor des énergies renouvelables. Avec une augmentation de 50 % des installations, le monde s’engage résolument vers un avenir plus vert. Est-ce encore suffisant pour atteindre les objectifs de la COP28 ?

 

 

Énergies renouvelables : la Chine y a fortement contribué

L’année 2023 a été exceptionnelle pour les énergies renouvelables. Selon le rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) du 11 janvier 2024, le monde a vu une augmentation de 50 % des capacités électriques renouvelables, avec 507 gigawatts (GW) nouvellement installés. Cette croissance est dominée par le solaire photovoltaïque, représentant trois quarts des nouvelles installations. La Chine, l’Europe, les États-Unis et le Brésil ont joué un rôle clé, atteignant des niveaux de production inédits.

L’AIE prévoit une croissance sans précédent pour les cinq prochaines années, la plus forte en trente ans. L‘objectif fixé à la COP28 de tripler la capacité mondiale d’ici 2030 semble à portée de main. Cependant, pour y parvenir, des efforts supplémentaires sont nécessaires, notamment en termes de financements pour les pays émergents et en développement.

Une progression qui n’est pas encore assez rapide

L’énergie éolienne et solaire devient de plus en plus abordable, surpassant même les coûts des centrales à combustibles fossiles. Cependant, l’industrie éolienne, en dehors de la Chine, fait face à des difficultés, notamment en Europe, avec des coûts de production croissants et des procédures administratives longues. Les pays riches et émergents doivent donc agir pour surmonter ces obstacles et soutenir le développement des énergies renouvelables à l’échelle mondiale.

Les experts s’accordent à dire que le triplement des capacités renouvelables est réalisable. Cependant, la progression n’est pas encore assez rapide. Les renouvelables pourraient devenir une menace existentielle pour les industries fossiles dès 2024. Cependant, l’hydrogène vert, malgré son potentiel, peine à décoller, avec seulement 7 % des projets annoncés prévus pour 2030.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
Quelques jours après le dévoilement du contenu définitif de la future réglementation environnementale 2020 (RE2020), une étude réalisée par l’ADEME et RTE confirme la pertinence des choix gouvernementaux dans le bâtiment.  Au terme de deux années de recherche commune, l’agence…
lun 29 Jan 2024
Dans une ère où la transition énergétique devient impérative, les regards se tournent de plus en plus vers des sources d'énergie renouvelables et durables. Parmi celles-ci, les systèmes solaires combinés (SSC) se démarquent comme une technologie clé qui pourrait révolutionner…
ven 16 Avr 2021
Plébiscitée pour répondre aux objectifs climatiques de la France, l’exploitation du bois comme source de chaleur présenterait-elle un risque de déforestation ? Selon les données des organismes publics, la filière bois-énergie ne nuirait pas à la croissance des forêts, ni…
lun 16 Nov 2020
Encouragé par les nouvelles réglementations environnementales, le secteur de la construction opère une transition progressive vers des procédés plus durables, et donc moins dépendants des énergies fossiles. En France comme en Europe, l’heure est désormais au bâtiment bas carbone. Comme…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.