Bientôt un Ticket Climat pour les transports en commun ? - L'EnerGeek

Bientôt un Ticket Climat pour les transports en commun ?

quatre regions commandent premiers trains hydrogene france - L'Energeek

L’eurodéputée française Karima Delli défend l’idée d’un Ticket Climat avec abonnement pour favoriser le recours aux transports en commun. L’idée a déjà été adoptée en Autriche et en Allemagne. Et elle présente le double avantage de faciliter les déplacements de la population tout en réduisant l’impact environnemental de ces déplacements. En France, l’idée ne fait pas encore son chemin. Pourtant Les Verts ont déjà lancé une pétition pour soutenir le projet.

France : une pétition pour le Ticket Climat

En juin dernier, les écologistes français ont lancé une pétition originale. Elle vise à défendre la mise en place d’un abonnement national pour l’accès de tous les transports en commun. A l’heure actuelle, la pétition compte déjà un peu plus de 36 500 signatures. Ce n’est pas encore un plébiscite, mais Les Verts souhaitent vivement défendre le projet qu’ils estiment nécessaire.

La porte-étendard du projet n’est autre que la députée européenne des Verts Karima Delli. En tant que présidente de la Commission des transports et du tourisme du Parlement Européen, elle a observé la mise en place du Ticket Climat ailleurs en Europe. De quoi la convaincre que la France devait à son tour l’adopter. Désormais, les écologistes et plusieurs de leurs alliés à gauche défendent avec elle cette idée d’un transport “vert et populaire”.

En quoi consiste le Ticket Climat ?

Il s’agit d’un abonnement qui donne un accès illimité à tous les transports en commun publics sur le territoire national. Train, métro, bus, RER, TER… Qu’un usager se trouve à Lille, Paris, Strasbourg ou Marseille, il n’a besoin que de son Ticket Climat pour voyager sans payer de supplément. Son prix ? La députée européenne Karima Delli estime qu’il pourrait se situer entre 30 et 49 euros par mois en France.

L’objectif du Ticket Climat est d’encourager les Français à laisser leur voiture pour privilégier les transports en commun. Un secteur qui reste un gros point noir dans l’empreinte carbone nationale. En effet, les transports génèrent en moyenne 30% des émissions françaises de CO2. Pourtant, il s’agit d’un des secteurs d’activité dans lequel les pouvoirs publics ont le plus de mal à changer la tendance. Certes, pour les courts trajets, le Plan Vélo a eu de bons effets. Mais sur les trajets longs, les Français restent fidèles à leur véhicule thermique.

Comment mettre en place le Ticket Climat en France ?

En Autriche, le principe de l’abonnement national pour les transports en commun est en place depuis déjà deux ans. Et en mai dernier, l’Allemagne l’a adopté à son tour après un an de travail pour son déploiement. D’après ce qui a été observé en Autriche et en Allemagne, Karima Delli estime que la France a tous les atouts pour mettre en place à son tour le Ticket Climat. “La France est véritablement le pays du ferroviaire. 90% des Français habitent ç moins de dix kilomètres d’une gare.” De plus, le contexte économique actuel avec des prix de l’énergie élevés pourrait inciter les Français à privilégier les transports en commun pour leurs trajets courts et longs. En effet, d’après l’euro-députée, les voitures “pèsent souvent lourd sur leur pouvoir d’achat : essences, assurances, entretien…”.

Du côté du gouvernement, l’idée fait d’ailleurs son chemin. Clément Beaune, le ministre des Transports, garde la porte ouverte. Il s’est dit favorable au déploiement d’un billet ou d’une application dédiée pour inclure tous les transports publics. Le ministre souhaite également y ajouter l’accès aux bornes de recharge électrique.

La question du financement

Reste à savoir comment financer un tel projet. Karima Delli reconnaît elle-même qu’il existe plusieurs freins pour la mise en place du Ticket Climat en France. “Notre modèle est tombe en lambeaux. Les lignes sont aujourd’hui fortement dégradées, le matériel roulant est vieillissant, le système de signalisation est obsolète et de nombreuses gares ont fermé. Ainsi, la mise en place du ticket climat doit s’accompagner d’un ambitieux plan de rénovation du réseau ferroviaire. Car si les Français sont des millions à y souscrire, les autorités n’auront pas d’autres choix que de constater que les infrastructures ne suivent pas.”

Le coût du projet ? Difficile de le chiffrer pour l’instant. En Allemagne, l’état a débloqué 3 milliards d’euros par an. Et une partie de ce budget est venue d’une hausse des péages pour les transports de marchandises par route. Une piste de réflexion pour le financement du Ticket Climat en France.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 16 Fév 2023
Ce sont 2900 emplois qui seront créés en 2023 par Enedis, afin de bâtir « la nouvelle France électrique des régions ». Pour la première fois depuis cinq ans, les effectifs d’Enedis vont augmenter, après des années de plans d’économies et de…
jeu 25 Jan 2024
La promesse de Tesla va peut-être enfin bientôt voir le jour : une voiture électrique abordable. Elle pourrait être commercialisée dès 2025.     Une Tesla à 25 000 dollars ! Tesla, le géant de l'automobile électrique, se prépare à…
jeu 16 Mai 2024
Le gouvernement a doublé le nombre de dossiers retenus pour le dispositif de leasing social. Si la promesse était belle pour les consommateurs et les concessionnaires, celle-ci s'avère en réalité pesante pour ces derniers. L'Agence de services de paiement (ASP)…
lun 26 Déc 2022
C’est une première depuis le début de la guerre en Ukraine : le prix de l’électricité, mais aussi du gaz, est repassé à son niveau d’avant la crise. Elevé, certes, mais sans commune mesure avec les poussées de fièvre de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.