Le chanvre CBD : une culture durable pour lutter contre le manque d'eau - L'EnerGeek

Le chanvre CBD : une culture durable pour lutter contre le manque d’eau

Le chanvre CBD : une culture durable pour lutter contre le manque d'eau

La crise mondiale de l’eau et l’agriculture

Plusieurs régions agricoles dans le monde font face à une importante crise de l’eau. En effet, le réchauffement climatique est à l’origine du dérèglement et variations des précipitations. Parmi les conséquences, l’on relève de graves sécheresses qui ont un impact considérable sur les réserves d’eaux souterraines et les besoins en eau des cultures. Même si l’agriculture souffre de cette crise de l’eau, elle y contribue indirectement car, c’est une activité qui pour son bon fonctionnement a besoin d’une quantité importante d’eau. C’est la raison pour laquelle, l’agriculture est au centre des interrogations face à la crise mondiale de l’eau.

Qu’est-ce que le chanvre CBD ?

Le CBD ou encore cannabidiol est une substance dérivée du chanvre. Il ne possède pas d’effet psychotrope, raison pour laquelle la commercialisation des produits concentrés en CBD est tout à fait légale, c’est ce que propose la boutique www.lejardinducbd.com, à condition de respecter un certain nombre de critères. Notamment la teneur en THC du chanvre qui doit être inférieur à 0.2%.

Le chanvre CBD : une culture peu exigeante en eau

Adaptabilité du chanvre à différentes conditions climatiques

Le chanvre CBD est capable de pousser dans tous les environnements et climats. La température idéale pour la croissance du chanvre industriel est comprise entre 19 et 25°c, et la température lors de la phase de floraison est 16°c. Une fois semée, la plante n’a besoin d’aucune intervention jusqu’à la récolte, à l’exception d’une faible irrigation. Les sols bien irrigués, moyennement lourds et sans eau stagnante sont les plus appropriés. Le chanvre CBD répond parfaitement aux attentes environnementales, surtout dans un contexte de réchauffement climatique.

Comparaison de la consommation d’eau du chanvre avec d’autres cultures

Les exigences écologiques du chanvre industriel sont très inférieures à ce que demandent beaucoup de cultures industrielle, à l’instar du coton. Dans les régions du monde où le coton est cultivé, les précipitations sont insuffisantes pour apporter l’humidité nécessaire au développement de la plante. Pour un 1 kg de coton industriel, l’on a besoin de 20 000 litres d’eau contre seulement 500 litres en moyenne pour la production d’1 kg de chanvre. Le chanvre CBD est une plante résistance aux rayons ultraviolets et à la sécheresse. Sa culture est peu exigeante en eau, et n’a besoin que d’un sol fertile et bien drainé pour se développer.

Autres avantages environnementaux du chanvre CBD

Le chanvre comme culture de régénération des sols

Considéré comme une “superplante”, le chanvre fait partie de tous les aspects de notre vie, et son utilisation n’a aucune de limite. Les racines du chanvre sont ramifiées et se développent en profondeur afin de structurer le sol. C’est l’une des raisons pour lesquelles, sa culture est largement conseillée dans les zones radioactives pour décontaminer les sols. Selon plusieurs études, le chanvre a la capacité de réduire la concentration de métaux lourds dans le sol, tels que le Nickel, le Chrome et le Cadmium. Le chanvre CBD peut donc jouer un rôle important dans l’élimination des toxines et polluants des sols dans les zones frappées par les catastrophes naturelles.

La capacité du chanvre à séquestrer le carbone

La production du chanvre est négative en carbone. C’est une plante réputée pour sa capacité à absorber d’importantes quantités de CO2 durant sa croissance. Pour chaque tonne de chanvre, 1.63 tonnes de dioxyde de carbone sont absorbées. Un hectare de culture de chanvre fixe 9 à 15 tonnes de dioxyde de carbone pendant la photosynthèse. À titre de comparaison, pour une exploitation de terres agricoles normales, il faut envisager l’équivalent de 3 tonnes de dioxyde de carbone par hectare. De toute évidence, à l’exception du chanvre, il n’existe aucun outil de transformation du dioxyde de carbone en biomasse aussi performant.

L’avenir du chanvre CBD face aux défis climatiques

Le rôle du chanvre CBD dans une agriculture durable

Le chanvre CBD est conseillé dans la rotation des cultures. Selon un rapport de la CNUCED (conférence des nations unies sur le commerce et développement), la culture du chanvre a entraîné une hausse de 10 à 20% du rendement du blé. Le chanvre contrairement à d’autres cultures agricoles est beaucoup moins polluant. Il n’a aucun agresseur connu, et peut être cultivé sans l’utilisation de d’insecticides, pesticides, herbicides, et fongicides. Un hectare de chanvre est capable de stocker au moins 15 tonnes de CO2, l’équivalent en volume d’une petite forêt. Sauf que contrairement à une forêt, le chanvre n’a besoin que de 5 mois pour pousser.

Les obstacles à surmonter pour généraliser la culture du chanvre

Le premier obstacle à surmonter est la clarification du statut juridique du chanvre industrielle. L’absence d’informations claires sur le plan juridique fait que la culture de cette plante est interdite dans plusieurs pays. En 1937, la production de chanvre a été prohibée aux États-Unis sous le “Marihuana Tax”. Même si le chanvre industriel ne possède aucune propriété toxique, il est très souvent malheureusement associé au cannabis. Préciser le statut juridique de produit non-toxique ne peut que développer encore plus les possibilités que peut offrir la culture du chanvre et minimiser les risques.

Le chanvre CBD et le futur de l’agriculture durable

La production du chanvre ne souffre d’aucune contrainte, car cette plante peut être cultivée dans n’importe quelle région du monde, et parfois dans les conditions climatiques difficiles. Les possibilités offertes par le chanvre, notamment concernant l’agriculture sont exceptionnelles. En particulier dans les pays qui aimeraient développer leur économie à travers l’agriculture, sans polluer l’environnement. La culture du chanvre CBD est aussi adaptée à l’agriculture biologique. Respectueuse de l’environnement, la production de chanvre intervient dans l’industrie du textile, l’alimentation, le bien-être, le biocarburant et les matériaux de construction.

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
mer 3 Jan 2024
Volkswagen baisse les prix de ses modèles électriques ID.3, ID.4 et ID.5. Après une année 2023 compliquée pour la vente de ses voitures électriques, la marque allemande espère se relancer.       Certains modèles désormais éligibles au bonus écologique…
mar 18 Juil 2023
Face à la crise climatique actuelle, le chanvre émerge comme une solution écologique prometteuse. Cette plante aux multiples usages pourrait contribuer à la fois à l'atténuation du changement climatique et au développement durable dans divers secteurs, y compris l'énergie, le…
ven 12 Jan 2024
2023 a marqué un tournant décisif dans l'essor des énergies renouvelables. Avec une augmentation de 50 % des installations, le monde s'engage résolument vers un avenir plus vert. Est-ce encore suffisant pour atteindre les objectifs de la COP28 ?  …
mar 12 Oct 2021
Avec la hausse sans précédent des prix du gaz et de l’électricité, le bois de chauffage séduit de plus en plus de ménages français. D’autant que l’argument financier n’est pas la seule raison de préférer le bois aux autres sources…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.