Véhicules électriques : la contre-offensive de Toyota - L'EnerGeek

Véhicules électriques : la contre-offensive de Toyota

vehicules electriques contre-offensive toyota - L'Energeek

Le groupe automobile japonais Toyota, accusé (à raison) d’être à la traîne dans sa conversion aux véhicules électriques, a lancé une offensive sans précédent dans ce secteur, le 13 juin 2023, à la veille de son AG. L’opération séduction doit rassurer les actionnaires, en particulier les fonds de pension : elle annonce des batteries Lithium-Ion optimisées pour 2026, et, surtout, une batterie solide dès 2027-2028. De quoi damer le pion à tous les autres constructeurs… si la promesse est tenue.

Toyota veut se lancer à corps perdus dans les véhicules électriques

Toyota à la relance sur les véhicules électriques : les grands fonds d’investissement étrangers actionnaires du constructeur automobile japonais l’accusaient de sérieux retard dans sa conversion aux véhicules électriques. Et pour cause : Toyota ne commercialise aujourd’hui qu’un unique modèle électrique, bZ4X, et n’en a aucun autre annoncé à court terme, malgré des promesses ambitieuses faites voici plusieurs années.

Pour éviter de sérieux remous durant l’assemblée générale du groupe, qui s’est tenue ce 14 juin 2023 et sécuriser la nomination d’Akio Toyoda au poste de président, Toyota a multiplié les annonces sur ses (nouvelles) ambitions dans l’électrique, ce 13 juin 2023.

La ligne directrice est simple : Toyota se lancera après les autres, mais c’est pour mieux les dépasser. Le constructeur a présenté une feuille de route remplies d’innovations, annoncées pour entre 2026 et 2028, qui devaient en faire le champion absolu des batteries et de l’autonomie… si ces promesses sont tenues.

Première étape : Toyota veut doubler l’autonomie de ses batteries dès 2026, pour les porter à 1 000 km, avec une optimisation de la charge, permettant de passer de 10 à 80 % en 20 minutes seulement. Cette batterie “Performance” afficherait également des coûts de production à la baisse de 20 %.

Second étage de la fusée : le constructeur veut lancer, entre 2026 et 2027, sa propre batterie LFP (lithium fer phosphate), avec une profonde modification de la structure des anodes et des cathodes, pour améliorer encore l’autonomie de 20 %, et réduire les coûts de 40 %.

Une batterie solide dès 2027-2028 ?

Et enfin, cerise sur le gâteau : Toyota affirme être capable de proposer une voiture équipée d’une batterie solide, ce Graal énergétique, environnemental et stratégique de la mobilité électrique, dès 2027, peut-être 2028. Les constructeurs les plus optimistes tablent sur 2030 pour le déploiement de cette technologie qui offrirait des gains considérables d’efficacité énergétique.

Cette batterie garantirait potentiellement une autonomie de 1 500 km, et une charge de seulement 10 minutes. Le constructeur précise que ces nouvelles batteries prendront places dans cinq nouveaux modèles, une compacte, une berline, deux SUV et un monospace, conçu pour écraser la concurrence à leur sortie.

Le groupe envisagerait enfin de modifier ses technologies de production, en s’inspirant de Tesla et en découpant ses voitures en trois parties pour réduire drastiquement les coûts. Sur le papier, la promesse est belle. Elle indique assurément que le constructeur a prévu d’investir massivement dans l’électrique.

De là à affirmer qu’il réussira toutes ces prouesses et dépassera bel et bien des constructeurs installés dans l’électrique depuis de longues années, c’est sans doute moins certain…

Rédigé par : Vos contributions

Vos contributions
L'augmentation des prix de l'électricité en février 2024 a secoué les budgets de nombreux Français. Selon une enquête de Rothelec, plus de la moitié des ménages prévoient de réduire encore davantage leur consommation et se tournent de plus en plus…
ven 28 Avr 2023
Face aux fluctuations des prix de l'énergie, il est essentiel de bien comprendre les différentes offres d'électricité proposées par EDF pour les particuliers et les petites entreprises. En 2023, les prix edf comparés révèlent plusieurs types d'offres, dont certaines sont…
lun 27 Nov 2023
Le gouvernement fait de la sobriété énergétique une de ses grandes priorités. La ministre de la Transition écologique, Agnès Pannier-Runacher, qui s'était félicitée des efforts des Français tout en négligeant la réalité de leur vie quotidienne, vient d'annoncer une expérimentation…
mer 27 Déc 2023
Sur le front de la production d’énergie, l’effet du retour à une situation quasi-normale pour le parc nucléaire français s’est fait sentir. La France a même établi un record historique d’exportation, un an seulement après un des hivers où les…

COMMENTAIRES

  • Hello,
    Qqs chiffres sympa en vue pour cette VE avec batterie super performante au niveau autonomie (1000 km puis 1500) et vitesse de recharge 10 à 80% en 20’, puis en 10’…, sans oublier la baisse des coûts (et PV) de 20% !!
    Tout ça en indiquant qd même qu’au niveau Mobilite électrique donc VE, il y a la Toyota Miraï, mobilité elec avec H2+PAC+ batterie-tampon, pour entre autres, récupérer les kWh d’E régie Cinetique à la décélération / freinage !
    Prometteur !
    A suivre
    Slts
    Guy

    Répondre
  • Batterie tout solide hummm ! L’histoire est en marche le premier qui va posséder une telle batterie produite en grande série sera le roi.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.