Débat autour des panneaux solaires made in USA - L'EnerGeek

Etats-Unis : débat autour des panneaux solaires made in USA

Etats-Unis : débat autour des panneaux solaires made in USA

Cette semaine, l’administration Biden doit annoncer les précisions tant attendues autour de l’Inflation Reduction Act. Voté en 2022, ce grand plan d’aide à la transition énergétique prévoit un soutien financier pour les installations qui utilisent des panneaux solaires américains. Mais qu’est-ce qu’un panneau solaire américain ? Doit-il être assemblé sur le sol américain ou entièrement produit sur le territoire ? Alors que le département du Trésor doit communiquer prochainement, la distinction suscite la controverse au sein de la filière américaine des énergies renouvelables.

Des aides fédérales pour soutenir les panneaux solaires made in USA

En août 2022, l’administration Biden a promulgué la très attendue loi sur la réduction de l’inflation, l’Inflation Reduction Act. Cette mesure de soutien à l’économie doit mobiliser plusieurs milliards de dollars. Et un volet entier est consacré à la transition énergétique, dont Joe Biden a fait un élément central de sa politique économique. Au total, ce sont 369 milliards de dollars qui doivent aider à contrer le changement climatique. Et la filière solaire doit notamment bénéficier de ces aides fédérales. Les projets d’installation de panneaux solaires peuvent bénéficier de crédits d’impôts supplémentaires (10% à ajouter aux 30% de base) à condition que les panneaux soient made in USA.

Débat sémantique autour des crédits d’impôts

Mais comment déterminer les panneaux solaires made in USA ? La loi parle-t-elle des panneaux assemblés aux Etats-Unis avec des composants produits à l’étranger ? Ou de panneaux entièrement fabriqués en Amérique ? Jusqu’à présent, la loi n’a pas apporté de précisions. Et de l’autre côté de l’Atlantique, la filière solaire attend des éclaircissements. D’après Reuters, le département du Trésor doit apporter les précisions tant attendues cette semaine.

L’enjeu est de taille puisque les panneaux solaires made in USA sont pour actuellement produits à partir de pièces étrangères. Dont la majorité provient d’usines de production en Chine. Or c’est justement ce leadership chinois dans la fabrication de panneaux solaires qui inquiète la Maison Blanche. L’administration Biden veut piloter la transition énergétique américaine avec des panneaux solaires made in USA. Problème : pour l’instant, il n’y en a pas de 100% américains.

La filière solaire américaine, trop dépendante de la Chine

L’Association des Industrie de l’Energie Solaire (SEIA) a déjà fait connaître son point de vue sur la question. D’après cette entité qui rassemble de nombreuses entreprises spécialisées dans le solaire, les panneaux assemblés aux Etats-Unis doivent bénéficier du crédit d’impôt fédéral. Et la raison principale tient à un argument : il n’en existe pas d’autres. Pour l’instant, c’est la Chine qui fournit les Etats-Unis en cellules solaires.

D’après la SEIA, il n’y a pas actuellement aux Etats-Unis de chaines de production de cellules solaires. Et Abigail Rosse Hopper, la CEO de la SEIA, souligne l’enjeu. “Exiger des cellules américaines, qui n’existent pas à l’heure actuelle, freinerait le déploiement du solaire.”

L’administration démocrate peut-elle encourager les industriels à développer des chaines de production pour des panneaux solaires 100% made in USA ? Oui, à condition d’édicter des règles claires. Depuis un an maintenant, les industriels de la filière solaire sont nombreux à limiter leurs investissements. Car ils attendent justement de connaître les règles du nouveau cadre légal. En février dernier, le constructeur First Solar Inc. a annoncé qu’il gelait ses investissements dans l’attente des nouvelles directives.

Les enjeux économiques sont d’autant plus forts que les projets solaires se multiplient aux Etats-Unis. Le pays accélère sur sa transition énergétique, à l’image du Texas par exemple qui croit au potentiel des ENR. D’après George Hershman, le PDG du constructeur SOLV Energy, les projets moyens commandités actuellement sont de l’ordre de 300 à 400 millions de dollars par projet. Les nouvelles règles de l’administration Biden auront donc un impact sur toute la filière solaire américaine.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 5 Juin 2024
En 2023, une collecte record de panneaux solaires usagés a été réalisée en France, marquant un tournant pour les énergies renouvelables. La montée en puissance du recyclage des panneaux solaires usagés L'année 2023 a marqué une avancée notable dans le…
ven 22 Sep 2023
Dans un monde où l'énergie est au cœur de toutes les discussions, les entreprises cherchent de plus en plus à optimiser leurs dépenses énergétiques. Les récentes fluctuations des prix de l'électricité en France, influencées par des événements mondiaux et nationaux,…
mar 5 Déc 2023
Dans le paysage financier actuel, la prise de conscience écologique a redéfini les stratégies d'investissement. Les ETF (Exchange-Traded Funds) éco-responsables émergent comme une alternative aux investissements traditionnels. Mais quelle est la différence entre ces deux options ? Cet article explore…
ven 14 Juin 2024
En Suisse, la flotte de poids lourds à pile à combustible de Hyundai vient de franchir une étape remarquable en parcourant 10 millions de kilomètres. Ce record a été atteint par le Hyundai XCient Fuel Cell, le premier camion hydrogène…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.