Nouvelle phase d'exploration pour le lithium en Alsace - L'EnerGeek

Nouvelle phase d’exploration pour le lithium en Alsace

Nouvelle phase d'exploration pour le lithium en Alsace

L’entreprise Lithium de France poursuit ses explorations en Alsace en vue d’exploiter des gisements de lithium. Pour ce faire, elle vient d’annoncer une nouvelle levée de fonds d’un montant de 44 millions d’euros. Un budget à la mesure des enjeux pour la filière du lithium made in France. D’autant que l’Alsace n’est pas le seul département à compter des gisements naturels de lithium à fort potentiel industriel. Le sujet est également sensible car il touche à la souveraineté énergétique de la France. Et une filière de lithium nationale forte pourrait conférer un avantage stratégique aux constructeurs automobiles français.

Lithium : nouveaux travaux d’exploration en Alsace

En 2022, Lithium de France a reçu le feu vert des autorités pour entamer ses travaux dans le Bas-Rhin. En effet, c’est dans cette partie nord de l’Alsace que l’entreprise a identifié des gisements de lithium prometteurs. Dès l’automne dernier, elle a donc entamé des travaux exploratoires pour sonder le sous-sol alsacien.

Dans le détail, il s’agit d’analyser le potentiel du sous-sol alsacien. Et l’étude doit couvrir la superficie de la concession, soit 171 km2. Les équipes doivent également détecter les mouvements souterrains pour anticiper les risques naturels. Et c’est cette analyse globale des données géologiques qui permettra de déterminer le potentiel des sites observés.

Lithium de France est satisfait des premières données collectées. Et Guillaume Borrel, son directeur général, a qualifié les résultats “d’extrêmement prometteurs”. “[Ils] vont nous permettre de définir nos cibles pour les premiers travaux de forage.

44 millions d’euros pour concrétiser le projet de lithium en Alsace

L’avenir s’annonce radieux pour la filière du lithium en Alsace. Et Lithium de France vient même d’annoncer, mardi 14 mars, une nouvelle levée de fonds. L’entreprise a levé 44 millions d’euros pour financer la suite des travaux.
A terme, son objectif est de commencer à produire du lithium géothermal et de la chaleur d’ici trois ans maximum.

D’après les projections de Lithium de France, le site alsacien devrait permettre de produire de la chaleur dès 2025. Et l’extraction du lithium pourrait commencer en 2026. Les ingénieurs de l’entreprise estiment la quantité d’hydroxyde monohydraté de lithium à 1 500 tonnes par an.

Lithium de France, déjà positionné sur d’autres projets

Grâce au décret ministériel de juin 2022, Lithium de France jouit d’une concession pour cinq ans. L’entreprise pourra donc mener ses opérations de recherche exploratoire en exclusivité pendant cette durée.

Mais le site du Bas-Rhin n’est pas le seul qui intéresse Lithium de France. L’entreprise a déjà demandé d’autres permis de recherches exclusifs. Elle a ainsi sollicité les autorités françaises pour trois demandes, qui sont actuellement à l’étude.

Alsace, Auvergne et Bretagne : 3 régions à fort potentiel pour le lithium

Ailleurs en France, d’autres gisements de lithium intéressent les industriels. En Auvergne, le site d’Echassières (Allier) pourrait abriter une mine de lithium dès 2027. C’est en tout cas le projet porté par une autre entreprise tricolore, Imerys. Et en Bretagne, même si aucun projet n’est encore en chantier, d’autres gisements de lithium pourraient bientôt intéresser les entreprises minières. A l’heure où la mobilité durable exige une production de lithium plus soutenue, ces gisements revêtent une importance stratégique pour la France et ses constructeurs automobiles.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 20 Mai 2021
La mise en service de la centrale électrique du Larivot, qui répond à la nécessité de sécuriser l’approvisionnement électrique de la Guyane, département français où la demande énergétique devrait croître à une cadence d’environ 3 % par an dans les…
ven 16 Juin 2023
Une récente étude menée par des scientifiques britanniques révèle une distinction malheureuse pour Paris : elle est la ville la plus meurtrière d'Europe lors des périodes de canicule. Cette conclusion découle d'une analyse minutieuse des données de plus de 800…
Le projet de parc éolien offshore à proximité de l'île d'Oléron, initié par le gouvernement en juillet 2022, en dépit de son potentiel pour la transition énergétique, rencontre une opposition ferme de la part d'acteurs locaux clés, mais fait également…
mar 5 Déc 2023
Fiat, marque emblématique de l'automobile, se réinvente en embrassant pleinement l'ère de l'électrique et se positionne comme un acteur majeur de cette transition. Cette vision se concrétise avec la vente aux enchères de trois Fiat 500-e uniques, le 7 décembre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.