Electricité : la France de nouveau exportatrice - L'EnerGeek

Electricité : la France de nouveau exportatrice

asn accorde derogation environnementale trois centrales nucleaires - L'Energeek

Enfin ! Depuis le début de l’année, la France est à nouveau exportatrice d’électricité. Ce n’était plus arrivé depuis des mois et des mois. Mais c’est surtout la météo qui explique ce renversement de la vapeur.

 

1,4 TWh. Tel est le solde net d’exportation d’électricité française, vers ses voisins européens, 10 jours après le début de l’année 2023. L’an dernier, la France important de l’électricité de ses voisins plus de 3 jours sur 4. De l’électricité bien souvent produite à partir du charbon ou du gaz, quand il provenait d’Allemagne ou d’Angleterre. De la houille blanche, quand il provenait de Suisse.

L’électricité exportée évidemment nucléaire

Bien évidemment, l’électricité exportée par EDF est, quant à elle, produite par des centrales nucléaires. Elle est donc bien plus vertueuse sur le plan environnemental, ne dégageant quasiment pas de gaz à effet de serre. Mais elle est aussi bien plus économique ! Le prix de l’électricité sur les marchés spot est revenu à des niveaux d’avant la crise. A certains moments, la nuit, le MW est même vendu à perte, ou plutôt, on paye des consommateurs..

 

C’est donc tout le paradoxe de la situation. Quand la France a besoin d’importer de l’électricité qu’elle n’est pas en mesure de produire elle-même, elle doit l’acheter au prix fort. Logique : on a suffisamment lu et entendu que le prix de l’électricité sur le marché SPOT était fixé en fonction du coût de production de la dernière centrale électrique appelée. La fameuse « centrale à gaz allemande ».

A l’inverse, quand le réseau électrique européen est peu sollicité, en raison principalement des températures clémentes, c’est l’électricité nucléaire française bon marché qui fixe le prix, plus ou moins.

Des centrales nucléaires à l’arrêt

Ajoutons à cela que la météo de ce début d’année 2023, à défaut de soleil, était en revanche très clémente pour les éoliennes, qui ont pu bénéficier de vents idéaux pour produire de l’électricité. A tel point qu’EDF a du… arrêter des réacteurs, pour faire de la place à l’électricité produite par les éoliennes sur le réseau.

Du côté du gaz, les réserves sont au plus haut pour cette époque de l’année, bien au dessus des 80 %. Elles se sont même payées le luxe d’être légèrement reconstituées courant décembre, la consommation de gaz étant inférieure au flux d’importation.

Maintenant, l’hiver n’est évidemment pas terminé. Si un vague de froid s’abat sur l’Europe, comme elle s’est abattue sur les Etats-Unis voici quelques jours, tous les nouveaux équilibres, par essence précaires, seront totalement chamboulés…

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
mar 7 Fév 2023
164 milliards d’euros de déficit commercial. C’est la contre-performance calamiteuse de la France en 2022, en grand partie à cause de l’explosion du coût de l’énergie.   Bruno Lemaire a beau jeu de dire que l’économie française est résiliente, en…
mar 1 Nov 2022
L’épisode tragi-comique des stations-service à sec pendant le plus clair du mois d’octobre a masqué le problème des prix stratosphériques du super comme du diesel, avant l’entrée en vigueur de la remise gouvernementale de 30 centimes, et commerciale de TotalEnergies,…
lun 27 Nov 2023
D'après une enquête de l'UFC-Que Choisir, les tarifs des bornes de charge pour les voitures électriques manquent de transparence et varient considérablement d'un opérateur à l'autre. L'association appelle à plus de transparence et à une régulation pour aligner les tarifs.…
mar 20 Déc 2022
Soupirs de soulagement à tous les étages en France, avec le retour de températures plus clémentes, avec l’espoir que ce redoux dure le plus longtemps possible pour réduire la consommation d’électrice, et soulager les réserves de gaz. Dans le même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.