Véhicules électriques : l’Union européenne vent debout contre le plan de subvention US - L'EnerGeek

Véhicules électriques : l’Union européenne vent debout contre le plan de subvention US

vehicules electriques union europeenne vent debout contre plan subvention us - L'Energeek

Ce 31 octobre 2022, le ministre tchèque de l’industrie, Jozef Sikela, dont le pays occupe la présidence tournante de l’Union européenne, a jugé « inacceptable » le plan massif d’investissements des États-Unis en faveur des renouvelables, en particulier son volet sur les véhicules électriques, qui établit des mesures « discriminatoires » pour les constructeurs automobiles européens.

Inflation Reduction Act : un crédit d’impôt aux véhicules électriques qui passe mal

Ratifié cet été par les États-Unis, l’« Inflation Reduction Act » est un vaste plan d’investissements publics de 370 milliards de dollars de lutte contre le changement climatique, via un soutien massif à l’éolien, au photovoltaïque et aux véhicules électriques.

Depuis que la loi a été votée, une mesure crispe en particulier l’Union européenne : elle prévoit un crédit d’impôt allant jusqu’à 7 500 dollars pour l’achat d’un véhicule électrique, mais uniquement s’il a été produit intégralement (batterie comprise) sur le sol américain (incluant les États-Unis, mais aussi le Mexique et le Canada).

Cette loi, associé à l’explosion des coûts de l’énergie en Europe, conduit d’ailleurs certains fabricants de batterie à envisager de renoncer à des méga-projets dans l’Union européenne pour les relocaliser aux États-Unis, comme Northvolt et son usine géante de batteries prévue originellement en Allemagne, ou Tesla et sa giga-factory allemande.

Ce 31 octobre 2022, en marge d’une réunion des ministres européens du Commerce à Prague, où était conviée l’ambassadrice américaine au Commerce Katherine Tai, le ministre tchèque de l’industrie, Jozef Sikela, dont le pays occupe la présidence tournante de l’Union européenne, s’est montré très critique avec cette mesure : « Je vais être direct: c’est inacceptable pour l’UE. En l’état, ce texte est extrêmement protectionniste, au détriment des exportations européennes. Il faut clarifier ce point ».

Un groupe de travail États-Unis / Union européenne va tenter de trouver un compromis sur les véhicules électriques

Pour autant, l’Union européenne exclut pour l’heure un recours devant l’Organisation Mondiale du Commerce : « à ce stade, nous nous concentrons sur une solution négociée avant de considérer d’autres options », estime le commissaire européen au Commerce Valdis Dombrovskis.

Un groupe de travail commun États-Unis-Union européenne tiendra d’ailleurs sa première réunion sur ce sujet cette semaine, pour tenter de trouver un compromis : « Nous savons que d’autres pays, comme le Japon et la Corée du Sud, partagent les inquiétudes de l’UE, et réfléchissent également à la meilleure manière d’approcher ce problème », précise Valdis Dombrovskis.

Pour Jozef Sikela, l’objectif de l’UE doit être d’obtenir le même statut que le Canada et le Mexique. Il se montre « assez optimiste » après l’entretien de Katherine Tai avec les ministres européens à Prague, saluant « de la bonne volonté des deux côtés ».

Il a ensuite déplacé l’argumentaire sur un terrain géostratégique : « Il est très important que nous coopérions étroitement comme des alliés stratégiques, particulièrement dans la situation actuelle ». Il appelle l’Union européenne à approfondir ses liens avec « des partenaires fiables qui partagent ses valeurs » pour se défaire de sa dépendance « à des régimes autoritaires imprévisibles ».

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 6 Déc 2022
On a du mal à y croire, mais alors même que le nombre de voitures électriques en circulation est encore confidentiel, leur interdiction est déjà envisagée dans au moins un pays : la Suisse ! Cela n’a rien d’une blague…
ven 16 Juin 2023
La centrale thermique de Waigaoqiao : Un rôle climatique paradoxal Tout près de l'effervescence du centre de Shanghai, la centrale thermique de Waigaoqiao joue un rôle crucial mais contradictoire dans le fonctionnement de la métropole. (suite…)
mer 24 Jan 2024
L'autoconsommation solaire offre une alternative écologique et économique à l'énergie traditionnelle, devenant de plus en plus populaire parmi les ménages français. Elle consiste à produire de l'électricité pour sa propre consommation, principalement via l'installation de panneaux solaires photovoltaïques. Le solaire…
lun 9 Jan 2023
A qui le tour ? Après les TPE (entreprises de - de 10 salariés), qui ont obtenu un tarif plafonné pour l’électricité pour toute l’année 2023, c’est au tour des copropriétés d’espérer bénéficier d’un tarif régulé. Le problème, c’est que…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.