Electricité : la France et l’Europe ont frôlé le black-out

Electricité : la France et l’Europe ont frôlé le black-out

La Commission de régulation de l’énergie a fait savoir ce samedi que les réseaux électriques français et européen avaient évité de peu des « coupures importantes, voire un black-out » jeudi 10 janvier 2019. Un épisode survenu vers 21 heures alors que les températures n’étaient pas particulièrement froides. Les consommateurs industriels interruptibles ont été mis à contribution et l’heure est à l’investigation afin d’identifier la cause d’un problème qui aurait pu ne pas passer inaperçu.

Un black-out évité grâce aux consommateurs industriels interruptibles

Il y a des soirs où une baisse de tension fait monter la pression. C’est ce qu’il s’est passé le jeudi 10 janvier 2019 vers 21h lorsque « la fréquence du système électrique français et européen est passée très en-dessous de 50 Hz ». Un seuil au-dessous duquel, le système électrique est susceptible de connaître des « coupures importantes, voire un black-out ». Une menace qui a obligé RTE à réagir avec célérité en demandant aux consommateurs industriels interruptibles de « réduire instantanément leur consommation d’électricité de plus de 1500 MW pour faire remonter la fréquence ». L’opération a bien fonctionné et la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a salué la « réactivité » et la « bonne réponse des industriels interruptibles à la sollicitation de RTE ».

Cet épisode tendu a été révélé par la CRE dans un communiqué en date du 12 janvier 2019. Depuis, le réseau de transport d’électricité (RTE) enquête afin de connaître les raisons d’un tel déséquilibre sur le réseau. Les températures ne sont pas en cause dans la mesure où elles étaient plutôt clémentes pour un mois de janvier. RTE et « ses homologues européens » sont désormais à pied d’œuvre pour comprendre ce qui a mené à cette situation. L’équilibre offre-demande était assuré au niveau français, mais pas à l’échelle européenne entraînant ainsi de possibles répercutions sur l’ensemble du réseau.

Des mesures anti-black-out pertinentes

Il apparaît que les mesures prises pour éviter un black-out ont atteint leur objectif. Il existe des moyens graduels pour éviter une coupure généralisée. Tout d’abord, la demande de réduction de consommation d’électricité aux consommateurs industriels interruptibles comme cela a été le cas jeudi dernier. Ces gros consommateurs d’électricité ont quelque minutes pour avertir RTE de leur participation à l’effort en faveur d’un retour à l’équilibre. La baisse de consommation qui leur est demandée peut varier de quinze minutes à une heure. Des gestes citoyens peuvent également être demandés avant que RTE ne doive se résoudre à pratiquer des coupures de courant partielles et tournantes afin d’éviter un black out.

Pour rappel, RTE avait indiqué le 15 novembre 2018 dans son bilan prévisionnel sur la sécurité d’approvisionnement électrique en France qu’il n’y aurait pas « d’alerte particulière » cet hiver avec des températures correspondant aux « normales de saison ». Le réseau de transport d’électricité avait toutefois averti qu’une période de « vigilance » aurait lieu de la mi-janvier à la mi-février. Des prospectives qui se révèlent aujourd’hui justes. Place donc à l’enquête et à la vigilance.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 26 Juil 2016
Installé depuis 2012 à Vendeuvre-sur-Barse dans l'Aube, le projet expérimental Venteea teste des outils de stockage de l'énergie éolienne uniques en France. Enedis (ex-ERDF), porteur du projet, a présenté au mois de juin dernier, à Troyes, les résultats de ces…
jeu 3 Sep 2020
Une récente étude néerlandaise a analysé les émissions de gaz à effet de serre (GES) des voitures électriques en service actuellement en Europe. Ils ont notamment pris en compte les émissions provenant de la construction de la batterie et de…
mer 17 Juin 2015
Après Tesla, c'est au tour de Mercedes de se lancer sur le marché des technologies de stockage domestique d'énergie. Le groupe industriel allemand a en effet profité de l'Intersolar Europe 2015, un salon professionnel dédié à l'industrie de l'énergie solaire…
lun 31 Mar 2014
Mis en place en 1976 en France pour réduire la dépendance pétrolière, le changement d’heure permet-il aujourd’hui de réaliser des économies d’énergie substantielles, que ce soit sur le plan de l'éclairage ou sur le chauffage et la climatisation ?  « En…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.