Électromobilité : le gouvernement compte sur les collectivités locales

Électromobilité : le gouvernement compte sur les collectivités locales

électromobilité

Présentée officiellement vendredi 20 juillet par Nicolas Hulot et Elisabeth Borne, la nouvelle loi d’orientation sur les mobilités fait la part belle au développement de la mobilité propre dans les territoires. Le gouvernement souhaite en effet associer pleinement les collectivités à la lutte pour une meilleure qualité de l’air. Pour ce faire, le ministre de la Transition Écologique et la ministre des Transports comptent non seulement sur l’électromobilité, mais aussi sur la mise en œuvre de partenariats ambitieux et la multiplication des Zones à Faibles Emissions (ZFE).

Alors que la France risque de manquer ses objectifs climatiques d’ici 2023 en raison d’un retard pris dans le secteur des transports et du bâtiment, le gouvernement présentait vendredi 20 juillet dernier son nouveau plan de bataille pour favoriser le développement de la mobilité propre dans les territoires. Il entend ainsi lutter plus efficacement contre la pollution dans les transports. Mesure phare de ce nouveau plan d’action, le développement d’ici 2020 de Zones à Faibles Emissions (ZFE). Celles-ci concerneront les territoires particulièrement touchés par la pollution de l’air (dans les agglomérations de plus de 100.000 habitants en priorité). Parallèlement, cette initiative sera encouragée par la signature avec les collectivités locales d’une charte d’engagements, qui leur donnera davantage de moyens techniques et financiers.

Électromobilité : pour une mobilité du quotidien plus propre et plus solidaire

« Nous allons déployer les zones à faibles émissions qui partout en Europe montrent qu’en démocratisant les alternatives aux véhicules thermiques polluants, on gagne sur tous les plans et on répond dans la durée à l’enjeu de la pollution de l’air. Je préfère mille fois qu’on investisse au côté des collectivités pour construire des solutions ensemble plutôt que l’on soit obligé de payer des amendes. L’argent public est plus efficace dans le vélo, les transports en commun, la prime à la conversion ! », explique Nicolas Hulot. Ce partenariat sera signé dès le 8 octobre prochain avec toutes les collectivités engagées dans la démarche. Elles devront alors notamment définir les contours géographiques de ces ZFE (cœur de centre-ville, périmètre élargi, etc.), ainsi que les catégories de véhicules qui y seront interdits, sur quelle plage horaire et à partir de quand, tandis que le gouvernement proposera de son côté des conditions et solutions techniques permettant de rendre ces zones viables (contrôle automatique des plaques par exemple, etc.).

Qui plus est, d’autres moyens de transports plus durables y seront développés via la mise en œuvre de plusieurs plans de soutien public. On peut citer par exemple le lancement d’un quatrième appel à projets pour financer les transports en commun en site propre, la présentation à la rentrée d’un plan vélo ambitieux visant à tripler sa part dans nos déplacements, une série de mesures permettant de développer le covoiturage (voies réservées, etc.), le soutien à l’accélération du déploiement de bornes de recharge électriques, ou la réforme des avantages en nature au travail pour inciter les entreprises à valoriser les mobilités propres.

Crédits photo : Ministère de la Transition écologique (Twitter)

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 26 Mar 2018
Fer de lance de la transition énergétique, le nouveau compteur communicant Gazpar offre, à l’instar de son équivalent dans l’électricité Linky, les moyens d’une gestion optimisée des consommations d’énergie. Il est déployé actuellement à travers le territoire français et équipera…
ven 2 Déc 2016
Si la précarité énergétique est en hausse ces dernières années en France selon le dernier bilan de l'ONPE (Observatoire national de la précarité énergétique), les dépenses moyennes consacrées à l'énergie par ménage ont quant à elle diminué de 2,9% en…
lun 3 Mar 2014
EDF a constaté une hausse de la consommation d'électricité "historiquement faible" dans l’île de l’océan Indien. Cette baisse de 1,1% de la croissance de la consommation totale d’énergie s’explique, d'après EDF, par le renforcement, depuis plusieurs années, des actions d'efficacité…
lun 18 Sep 2017
L'idée ressemble au point de départ d'un film de science-fiction : aux Etats-Unis, la ville de Portland teste en ce moment une innovation qui permet de produire de l'électricité grâce au réseau d'égouts. Sur le même principe que l'énergie hydrolienne,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.