Guadeloupe : le plus grand parc éolien des Antilles françaises pour fin 2018

Guadeloupe : le plus grand parc éolien des Antilles françaises pour fin 2018

guadeloupe-parc-eolien

Élevée au rang de modèle de développement durable pour toutes les zones non-interconnectées lors de la COP22 de Marrakech en novembre 2016, la Guadeloupe se rêve aujourd’hui en véritable pionnière de la transition énergétique. Le département d’outre-mer qui vise une part de 50% d’énergie renouvelable d’ici 2030 et l’autonomie énergétique à l’horizon 2050, continue d’innover dans toutes les filières propres, de la valorisation énergétique des déchets à l’exploitation de la géothermie en passant par le développement d’installations éoliennes dernière génération. La prochaine centrale éolienne prévue pour la fin de l’année 2018 proposera dans ce cadre une puissance inédite pour les Antilles françaises de 16 MW, ainsi qu’un système de stockage et de gestion de l’énergie optimisé. Explications.

Un nouveau parc éolien multi-mégawatt en Guadeloupe

Avec une puissance installée totale de 30 MW, représentant 5% du système de production de l’île, le parc éolien guadeloupéen reste encore assez discret. La production issue de l’énergie éolienne s’est stabilisée en 2016 avec une production de plus de 52 GWh, mais devrait augmenter de manière significative dans les années à venir compte tenu des nombreux projets en cours. Parmi tous ces projets, les premières éoliennes de Basse-Terre devraient être mises en service d’ici la fin de l’année, tous les autres parcs éoliens en exploitation étant actuellement situés sur Grande-Terre, à Marie-Galante ou à La Désirade. Le groupe Valorem, opérateur en énergies vertes à l’origine du projet, a en effet annoncé, samedi 20 janvier 2018, le lancement du premier parc éolien « multi-mégawatt » des Antilles françaises, « à la fin de l’année 2018 » dans la commune de Sainte-Rose.

D’un budget global de 50 millions d’euros, financé par Valorem (65%), la Caisse des Dépôts (30%) et Guadeloupe-EnR, une société d’économie mixte locale (5%), ce parc comptera 8 éoliennes réparties sur 12.000 m2 pour une puissance cumulée de 16 MW. « Avec 16 mégawatts de puissance installée, il produira 35 gigawattheures, soit l’équivalent de la consommation de 17.000 personnes », explique à l’AFP Loïs Pacou, chargé du projet au sein de Valorem.

Turbines anticycloniques et Energy Management System

Doté de turbines anticycloniques adaptées aux conditions climatiques parfois extrêmes des Antilles (on retrouve le même type de dispositif innovant à l’île Maurice ou en Jamaïque), le parc éolien de Sainte-Rose pourra produire de l’énergie, même en cas de cyclone. Il sera « capable de résister à des vents cycloniques de 150 km/h », poursuit le chef du projet. Une innovation bienvenue pour assurer une production la plus régulière possible dans le temps et qui s’ajoutera à un système de stockage sur batteries (dit Energy Management System), couplé à un smart grid (réseaux d’électricité intelligents), pour sa gestion.

Ce logiciel d’optimisation énergétique, déjà mis en place et testé par EDF SEI dans d’autres zones isolées (les îles bretonnes d’Ouessant et de Sein par exemple) analyse en temps réel les données relatives à la production d’énergie renouvelable, au stockage d’énergie et à l’effacement éventuel de charges, et offre aux gestionnaires des réseaux électriques la possibilité de surveiller, de contrôler et d’optimiser les performances de la production et du réseau électrique tout en assurant sa sûreté de fonctionnement. En facilitant l’intégration progressif des énergies propres, l’EMS permettra ainsi de « verdire » petit à petit le mix électrique du territoire guadeloupéen tout en profitant aussi longtemps que cela sera nécessaire, de la capacité de suivi de la variation de la courbe des centrales thermiques. Ces centrales utilisées aujourd’hui comme base du système de production électrique, ne serviront que de moyens de secours une fois cette transition achevée. « Il s’agit de prévoir la quantité d’électricité produite 24 heures en avance, pour informer EDF du volume qui sera injecté sur le réseau, ce qui lui permettra de savoir quelle quantité produire (…). Ce système de gestion d’énergie permet de s’affranchir de l’intermittence de la production d’énergie éolienne », ajoute Loïs Pacou.

Un potentiel de production renouvelable prometteur

Cette nouvelle installation permettra d’augmenter de 10% la production d’électricité issue des énergies renouvelables, diminuant ainsi la part de production via les centrales à charbon notamment. Plafonnée pour le moment à 18%, la part des énergies vertes dans le mix électrique de l’île devrait presque doubler dans la prochaine décennie à en croire les objectifs fixés par la loi de transition énergétique pour 2030.

La Guadeloupe dispose en effet d’un potentiel de production prometteur (solaire, éolien, géothermique ou biomasse avec la bagasse), et de nombreux projets renouvelables ont vu le jour ces dernières années. Outre la centrale géothermique de Bouillante, dont la capacité de production augmentera dans les années à venir, la première centrale éolienne avec système de stockage de France a vu le jour en juin 2016 sur l’île de Marie-Galante et une nouvelle unité de valorisation de biogaz, a été inaugurée à la Gabarre le 30 novembre dernier. Elle produira à terme 18 000 kilo/watts heure d’électricité par an, soit environ 1.5% de la production globale du département.

Crédits photo : Simon

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 18 Jan 2013
L'accord sur la création d'un parc photovoltaïque à Naujac-sur-mer a été signé mercredi 16 janvier par la préfecture. La future ferme solaire, qui sera installée sur des terrains communaux de Naujac-sur-mer, devrait couvrir 50 hectares. Ce projet avait été retenu…
mar 4 Avr 2017
Dans un pays où le pétrole est roi, concevoir une ville verte qui fonctionne entièrement aux énergies renouvelables n’était pas un projet évident. Et pourtant, la ville de Babcock Ranch est déjà en train de sortir de terre. Cette ville…
ven 12 Juil 2013
Voltalia a annoncé le 10 juillet 2013 avoir raccordé au réseau sa centrale solaire située au Castellet, dans le Var. La puissance de la centrale est de 4,5 MW, ce qui permet d'approvisionner 5.800 personnes en électricité. Castellet est une…
mer 16 Oct 2013
Europe 1 et le blog SOS Conso hébergé par le Monde se faisaient l'écho, au début du mois d'octobre, du vent de colère qui souffle sur le secteur des petites éoliennes installées en milieu urbain. De nombreux clients sont en…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.