Changement climatique : 5% de chances de limiter le réchauffement à 2°C - L'EnerGeek

Changement climatique : 5% de chances de limiter le réchauffement à 2°C

energies-fossiles-co2-rechauffement-climatique

Avec ou sans les Etats-Unis, qui se sont retirés récemment de l’Accord de Paris, l’objectif de limiter le réchauffement climatique sous la barre des 2°C par rapport à l’ère préindustrielle paraît de toute façon bien difficile à réaliser. Selon une étude parue mardi 1er août 2017 dans la revue scientifique Nature Climate Change, nous n’aurions actuellement que 5% de chances d’y parvenir compte tenu de l’augmentation de la population mondiale et des consommations d’énergie dans les décennies à venir.

Basées sur des projections de croissance de la population permettant d’estimer la production future et les émissions de carbone dues à l’utilisation d’énergies fossiles qu’elle entraîne, les conclusions de ces scientifiques américains sont formelles. “Il y a 5% de chances de limiter le réchauffement climatique à 2°C”, l’objectif fixé par l’accord de Paris scellé par la communauté internationale en 2015, et “les chances d’atteindre l’objectif de 1,5°C, également contenu dans l’accord, ne sont que de 1%”, estiment-ils.

Lire aussi : Objectif climat : la fiscalité énergétique sur la trajectoire des 2°C ?

Sur la base de ces données, la hausse globale de la température sera très probablement comprise entre 2°C à 4,9° C, “avec une valeur médiane de 3,2°C et 5% de chances qu’elle soit inférieure à 2°C“, poursuivent-ils. Des prévisions d’autant plus inquiétantes qu’elles ne sont pas basées sur le pire scénario. Les chercheurs ont en effet intégré dans leurs calculs les efforts croissants pour limiter l’utilisation des combustibles fossiles, sans toutefois envisager l’hypothèse peu probable d’un basculement massif vers les énergies renouvelables.

Lire aussi : Réchauffement climatique : les 3 prochaines années seront cruciales !

L’ensemble des experts ont depuis longtemps averti que l’objectif des 2°C serait difficile à atteindre. Selon le Giec, le groupe d’experts internationaux dont les travaux font référence sur le climat, un tel objectif nécessiterait de réduire de 40 à 70% les émissions de gaz à effet de serre provenant des énergies fossiles d’ici à 2050 par rapport à leur niveau de 2010, tout en sachant que la population ne cessera d’augmenter et passera de 7,5 milliards aujourd’hui à plus de 11,2 milliards en 2100.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 10 Déc 2013
Selon l'étude annuelle du cabinet de conseil PwC, les émissions de gaz à effet de serre des 20 grands producteurs d'électricité européens ont augmenté de 0,6% entre 2011 et 2012. Des émissions en hausse pour une seconde année consécutive, crise…
mer 19 Déc 2018
Ce mardi 18 décembre 2018, au lendemain de la COP24, l’Energeek publie une dataviz pour faire le point sur la répartition des efforts climatiques des différents blocs régionaux identifiés par l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE), tout en se focalisant sur…
ven 30 Juin 2017
Poubelles de tri à couvercle marron et camions verts pomme flambant neufs ont été mis à la disposition des IIe et XIIe arrondissements de la capitale depuis le début du mois de mai dans le cadre d’un nouveau programme expérimental…
ven 7 Juil 2017
Consommation de charbon en baisse, renforcement des objectifs de réduction des émissions de CO2, déclarations encourageantes du gouvernement en faveur du climat, de nombreux signes positifs nous sont venus de Chine ces derniers mois, laissant espérer un regain de mobilisation…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.