Chute des raccordements photovoltaïques au 1er trimestre 2017 - L'EnerGeek

Chute des raccordements photovoltaïques au 1er trimestre 2017

appel-offre-solaire-parc-photovoltaique

Selon le 22ème Observatoire de l’énergie solaire photovoltaïque publié mercredi 26 juillet 2017 par le think tank France territoire solaire et consacré au premier trimestre 2017, le volume de raccordement des installations solaires aurait chuté de manière significative en début d’année pour s’établir aujourd’hui à 82 MW. Cette évolution s’explique en grande partie par un certain nombre de freins administratifs encore en vigueur dans la filière et par le manque de transparence sur les rendements des installations issues des premier appels d’offres.

Le volume de raccordement (…) s’établit à 82 MW, plus bas qu’au trimestre précédent et très inférieur au 1er trimestre 2016 [182 MW]”, affirme France territoire solaire dans ce nouvel Observatoire de l’énergie solaire photovoltaïque dans l’Hexagone. Ce groupe de réflexion qui s’inquiète de ce niveau de raccordement “extrêmement bas”, met en avant ici les importantes difficultés rencontrées dans le segment des très grandes toitures, qui n’est “quasiment pas raccordé” (250 kW à 1 MW) et celui des grandes installations, qui chute de plus d’1 MW, “s’inscrivant à 27 MW ce trimestre et marqué par l’absence de raccordement d’installations de plus de 5 MW”. Au contraire, le segment des moyennes toitures confirme sa dynamique avec une nouvelle hausse qui l’établit à 30 MW. L’Observatoire fait également état d’une légère reprise du segment des installations domestiques (plus de 9 kW) avec un niveau faible (environ 20 MW), contredisant toutefois l’hypothèse d’une substitution par des installations en autoconsommation.

Lire aussi : Energie solaire : comment choisir le module photovoltaïque le plus adapté ?

Selon ce rapport, le faible volume de raccordement sur le 1er trimestre 2017 s’explique par des difficultés rencontrées par le secteur. “Les appels d’offres et l’absence de transparence sur les résultats quantitatifs et qualitatifs de ces attributions ne facilitent pas la résolution des problèmes”, souligne le think thank. Alors qu’au 1er trimestre 2016, le raccordement était estimé entre 1,5 et 2 GW par an à partir de 2017, cet espoir est remis en question dès ce premier trimestre, la barre du GW semblant déjà difficile à atteindre.

A l’échelle mondiale, les capacités PV raccordées s’établissent à 76,6 GW en 2016. L’Europe atteint 103 GW, dont les plus grands parcs PV se situent en Allemagne, en Italie et au Royaume-Uni. En France, bien que le parc augmente, le taux annuel d’installations raccordées à tendance à diminuer depuis 2014. En effet, de 886 MW raccordés en 2014, la France est passée à 853 MW en 2015 et à 551 MW en 2016, soit son taux le plus bas depuis 2010. Le pic du taux de raccordement a eu lieu en 2011, avec plus d’1,5 GW.

Crédits photo : Blickpixel

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 18 Juin 2013
L’entreprise française Francéole s’est vue confiée, par la signature d’un accord, la construction des mâts des éoliennes terrestres de Siemens pour de futurs parcs du groupe.   Les usines de Francéole, et notamment celle de Dijon, fabriqueront des mâts pour…
ven 11 Déc 2015
La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, a détaillé vendredi 4 décembre dernier le résultat de l'appel d'offres solaire photovoltaïque pour les installations solaires de grande puissance (plus de 250 kWc). Au total, près de 212 projets lauréats ont été sélectionnés…
ven 6 Avr 2018
Consacrée dans la loi du 17 août 2015, la transition énergétique fixe les grands objectifs à atteindre dans le but de rendre notre système de production et de consommation énergétique plus "vertueux" dans l’avenir. Un projet à la fois nécessaire…
jeu 13 Juin 2013
Le Brésil est le pays industrialisé qui utilise le plus d'énergies renouvelables dans son mix électrique : le nucléaire et le fossile ne représentent que 11,8% du mix, alors que la moyenne des pays industrialisés est de 87%. D'après l'Observ'er,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.