Eiffage remporte un nouveau contrat dans l'énergie solaire au Chili - L'EnerGeek

Eiffage remporte un nouveau contrat dans l’énergie solaire au Chili

centrale_solaire_Chili-eiffage

Le français Eiffage a annoncé, lundi 3 juillet 2017, avoir remporté un nouveau contrat pour la construction d’une centrale photovoltaïque d’une puissance de 98 MW à Huatacondo dans le désert chilien d’Atacama, en Amérique latine. Le groupe de BTP poursuit ainsi sa percée dans le secteur de l’énergie solaire et compte désormais plus d’1,5 GW installé dans le monde.

Le groupe français Eiffage, vient de signer, via ses filiales Eiffage Concessions et Eiffage Energía, les contrats pour la réalisation de la centrale photovoltaïque de Huatacondo au Chili, poursuivant ainsi son développement dans les énergies vertes en Amérique latine. Les deux groupes japonais Sojitz et Shikoku Electric Power se sont joints au tour de table et participeront donc au financement du projet estimé à près de 135 millions d’euros. “Les travaux et la maintenance de la centrale sur 30 ans, pour un montant de 138 millions d’euros, seront assurés par Eiffage Energía, filiale espagnole d’Eiffage, qui dispose d’une grande expérience et d’un savoir-faire reconnu dans le domaine des projets solaires de grande puissance”, explique le groupe dans un communiqué.

Lire aussi : Eiffage et Eranove remportent un méga projet de centrale hydroélectrique à Madagascar

Gros producteur d’énergie solaire, le Chili a vu son nombre d’installations renouvelables augmenter considérablement en l’espace de quelques années grâce à des conditions climatiques favorables et à des politiques incitatives. Le projet de la centrale photovoltaïque de Huatacondo s’inscrit par exemple dans le cadre du programme “Energía 2050”, visant à atteindre 70 % d’exploitation des énergies renouvelables pour la production d’électricité au Chili en 2050.

Lire aussi : Le Chili, nouvel eldorado des énergies renouvelables ?

De son côté, le groupe français poursuit le développement de son activité dans la filière solaire. Eiffage a déjà mis en service le parc photovoltaïque de Cestas dans le sud-ouest de la France, d’une puissance de 300 MW, la centrale solaire de Quilapilún au Chili, près de Santiago, d’une capacité de 110 MW, et a lancé en 2017 la construction des centrales de Ten Merina au Sénégal (30 MW) et de Nouakchott en Mauritanie (50 MW).

Crédits photo : Eiffage

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 14 Déc 2016
A l'heure où la lutte contre le changement climatique et la transition énergétique nécessitent de plus en plus de moyens, les investissements en faveur du climat n'avancent plus. Selon le groupe de réflexion I4CE émanant de la Caisse des Dépôts,…
jeu 2 Avr 2015
La filière géothermique française s'organise progressivement et bénéficiera désormais du plein soutien du gouvernement français. Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, du Développement durable et de l'Energie a en effet annoncé ce mardi 31 mars, la création d'un fonds de garantie…
mer 4 Avr 2018
La cour administrative d'appel de Nantes a une nouvelle fois rejeté, mardi 3 avril 2018, les recours déposés contre les projets de parcs éoliens offshore normands prévus au large de Fécamp en Seine-Maritime et des plages du Débarquement. Cette juridiction,…
mar 17 Avr 2018
Soucieuse, comme chaque territoire insulaire, de développer les énergies renouvelables et de mieux maîtriser l'évolution de sa demande en électricité, La Réunion ne ménage pas ses efforts en matière d’efficacité énergétique et est même devenue au fil des ans une…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.