ArcelorMittal et Schneider Electric s'associent pour valoriser la chaleur industrielle - L'EnerGeek

ArcelorMittal et Schneider Electric s’associent pour valoriser la chaleur industrielle

Le géant mondial de l’acier ArcelorMittal et le spécialiste de la gestion de l’énergie Schneider Electric ont annoncé, mardi 30 mai 2017, le lancement d’un nouveau programme de récupération et de valorisation de la chaleur industrielle, issue des fours du site sidérurgique de Saint-Chély-d’Apcher en Lozère. Pensé en partenariat avec la commune, ce projet permettra de répondre aux besoins de l’usine et d’alimenter une partie du réseau de chauffage urbain de la ville.

Financé en partie par la société d’investissement Kyotherm (spécialisée dans les projets de chaleur renouvelable) et la commune de Saint-Chély-d’Apcher, le projet vise à récupérer la chaleur perdue par les fours de recuit d’acier du site sidérurgique d’AcelorMittal (fonctionnant à plus de 1000°C). Des échangeurs de chaleur, fournis par Schneider Electric, permettront ici de capter jusqu’à 4,8 mégawatts de chaleur, revalorisés par la suite dans le réseau de chauffage de la ville et pour les besoins de l’usine.

Lire aussi : Semaine de l’industrie : l’écologie, une préoccupation centrale

L’énergie sera distribuée via un réseau de 1,2 kilomètre et couvrira des besoins correspondant à environ 1.150 logements”, et permettra d’éviter “le rejet de plus de 4.000 tonnes de dioxyde de carbone (CO2) par an”, précise un communiqué commun. L’investissement total, porté par Kyotherm, s’élève à 5,6 millions d’euros, et bénéficie d’aides de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et de la région Occitanie.

Lire aussi : Neoen et Schneider Electric s’allient pour développer l’énergie solaire

Si l’usine d’ArcelorMittal à Saint-Chély-d’Apcher est spécialisée dans la production d’aciers électriques destinés notamment aux moteurs de véhicules électriques et aux génératrices éoliennes, ce type de programme de valorisation est envisageable dans de nombreuses configurations. Le programme de Saint-Chély-d’Apcher constitue avant tout pour ses initiateurs, “un projet exemplaire qui permettra à d’autres opérations similaires de voir le jour“.

Crédits photo : Kyotherm

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 3 Juil 2015
ENGIE (ex-GDF Suez) a annoncé mercredi l'acquisition de 95% des parts de la société Solairedirect, devenant ainsi le numéro un du solaire en France avec une capacité installée brute de 383 mégawatts (MW). Créé en 2006, Solairedirect est en charge…
mar 7 Juin 2016
L’Association méditerranéenne des agences nationales pour l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables (Medener) organisait sa 4e conférence internationale fin mai dernier, alors que l'espace maritime qui relie entre elles Europe, Afrique et Asie va faire face à de nombreux défis dans les…
lun 20 Juin 2016
La nouvelle centrale Cycle Combiné au Gaz naturel de Bouchain vient de se faire une place dans le Guinness Book des records. En effet, les infrastructures exploitées par EDF dans le Nord de la France bénéficient désormais d’un rendement énergétique…
ven 23 Août 2013
EDF Renewable Energy, filière américaine de l’électricien français, a annoncé, jeudi 22 août, la mise en service commerciale de Catalina, sa plus grande centrale solaire photovoltaïque des Etats-Unis. La ferme solaire Catalina, d’une puissance de 110 MW, se situe en…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.