La concurrence sur le marché de l'énergie s'est accrue en 2016 - L'EnerGeek

La concurrence sur le marché de l’énergie s’est accrue en 2016

energie-primaire-finale

Selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE), la concurrence sur les marchés du gaz et de l’électricité en France s’est intensifiée en 2016. Les particuliers et les professionnels auraient continué à se détourner des tarifs réglementés du gaz et de l’électricité au cours de l’année dernière, optant pour des offres de marché à prix libres.

Si l’ouverture du marché de l’électricité à la concurrence opérée en 2007 n’a eu que peu d’effets en l’espace d’une décennie, elle progresse malgré tout et a enregistré en 2016 une intensification significative. 336.000 consommateurs résidentiels ont ainsi quitté les tarifs réglementés d’EDF sur le seul quatrième trimestre, portant à 4,56 millions sur 32 millions (soit 14%) le nombre de sites en offre de marché à la fin 2016.

Lire aussi : Concurrence : le gendarme du marché de l’énergie salue des mesures « fortes »

Même tendance sur le marché du gaz qui offre aux 10,6 millions de consommateurs français abonnés, le choix entre les tarifs réglementés de l’ancien monopole et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents. Au dernier trimestre 2016, le nombre de clients résidentiels ayant fait le choix d’une offre de marché pour le gaz naturel, s’est élevé à 241.000 clients supplémentaires contre 146.000 au trimestre précédent. A ce jour, 45,3% (environ 4,8 millions de sites) sont désormais passés en offre de marché. Concernant les clients professionnels (PME, commerces, etc.), 31% des 5 millions de sites étaient en offre de marché dans l’électricité à la fin 2016, et 88% des 664.000 sites dans le gaz.

Lire aussi : Les tarifs du gaz pourraient baisser de 0,7% en avril

Pour la CRE, cette augmentation des parts de marché des concurrents au détriment des fournisseurs historiques s’expliquerait en partie par l’implication des associations de consommateurs (comme l’UFC-Que Choisir par exemple) dans l’organisation de plus en plus fréquentes de groupements d’achat.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 23 Mar 2017
Mises à contribution pour garantir notre approvisionnement en électricité lors des arrêts de certains réacteurs nucléaires, les centrales thermiques ont vu leur production fortement augmenter au mois de février, en comparaison à la même période de l'année précédente. Selon le…
jeu 18 Avr 2013
La production électrique de la Russie est largement dominée par les énergies fossiles. Le pays dispose d’importantes ressources en gaz et autres hydrocarbures. Mais il développe peu les filières renouvelables. D’après les chiffres publiés par l’observatoire des énergies renouvelables Observ’ER,…
Confrontée à l’augmentation de ses besoins énergétiques et à la nécessité de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, l’Afrique du Sud (et l’Afrique subsaharienne dans son ensemble) tente désormais de concentrer ses efforts vers la création de…
jeu 4 Avr 2013
La production énergétique indienne est largement dominée par les énergies fossiles. Mais d’après les chiffres publiés par l’observatoire des énergies renouvelables Observ’ER, l’Inde est l’un des marchés les plus dynamiques au monde en matière d’énergies renouvelables.   L’Inde est le…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.