Courbe de charge de la production d’électricité par filière en Corse - L'EnerGeek

Courbe de charge de la production d’électricité par filière en Corse

En fonction des différentes filières (thermique, de l’hydraulique, du photovoltaïque, de l’éolien et des bioénergies), la production d’électricité varie en Corse. Les informations fournies par EDF sont établies à partir de données de comptage, de télémesures ainsi que d’estimations.

Source : https://opendata-corse.edf.fr

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 26 Mai 2015
Selon un rapport de la Banque mondiale réalisé en partenariat avec l'Agence internationale de l'énergie (AIE) et publié le lundi 18 mai dernier, des progrès significatifs auraient été accomplis dans l'électrification progressive de la population mondiale et l'augmentation des moyens…
jeu 27 Juil 2017
François Brottes, président du directoire de RTE, et Bruno Léchevin, président de l’Ademe ont officialisé jeudi 20 juillet 2017, la signature d’un accord de coopération prévoyant la mise en commun de leurs travaux d’expertises et de recherche. Cette collaboration jusqu’à…
mer 21 Fév 2018
Si le chemin est encore long avant de voir émerger une filière européenne de production de batteries compétitive, tant le retard sur l’Asie ou les Etats-Unis semble important, l’Union européenne ne s’en laisse pas conter et affiche des ambitions à…
sam 17 Mar 2018
Indispensable pour moderniser le réseau de gaz et s'adapter aux nouveaux modes de consommation, le nouveau compteur gaz baptisé Gazpar équipera d’ici 2022 les 11 millions de clients de gaz naturel en France. A la fois plus simple, plus clair…

COMMENTAIRES

  • Il reste de la place pour le solaire et l’éolien !
    Au vu des courbes, il reste plein de place pour intégrer de l’éolien et du PV sans stockage. L’alimentation de la Corse en électricité est réalisée à base d’imports, d’hydraulique et de centrales thermiques, autant de ressources flexibles. De plus, il existe aussi une liaison vers la Sardaigne permettant de mutualiser les productions à l’échelle des deux iles. Donc allons-y, c’est une des régions les plus ensoleillées de France, le potentiel éolien est correct et au vu du niveau des bioénergies sur ce graph, il y a aussi une marge de progression.
    Faisons bouger les opérateurs réseaux et obligeons les à changer leur grille d’analyse : le critère fixant à 30% d’énergie intermittente la puissance renouvelable installée n’a plus lieu d’être, en particulier pour une collectivité comme la Corse qui est largement interconnectée avec le continent.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.