Les voitures électriques ont représenté 1% des ventes en 2016 Les voitures électriques ont représenté 1% des ventes en 2016

Les voitures électriques ont représenté 1% des ventes en 2016

voiture électrique

Si le marché des véhicules propres éprouve depuis plusieurs années les plus grandes difficultés à décoller, l’année 2016 pourrait bien marquer un tournant pour la filière électrique française. Boostées par le superbonus et autres mesures incitatives du gouvernement, les ventes de véhicules 100% électrique ont encore augmenté cette année pour finalement dépasser le seuil inédit de 1% du marché hexagonal.

Selon le dernier bilan annuel du marché de l’automobile en France publié le 2 janvier dernier par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), la mobilité électrique poursuit son développement malgré l’écrasante domination des véhicules diesel et essence. Confortées par la loi de transition énergétique qui renforce le soutien public aux véhicules à très faibles émissions, les voitures 100% électriques ont dépassé pour la première fois en année pleine le seuil de 1% des immatriculations : 1,08% exactement, contre 0,9% en 2015.

Lire aussi : Les voitures électriques et thermiques pourraient faire jeu égal d’ici 2024

Un chiffre qui devrait poursuivre sa tendance haussière compte tenu des nouveaux modèles proposés en 2017. La nouvelle Zoé de Renault par exemple, à l’autonomie quasi doublée, a été présentée au début du mois d’octobre au Mondial de Paris mais ne sera livrée qu’en janvier, provoquant logiquement un phénomène d’attentisme chez les clients. Or, cette voiture représente plus de la moitié du marché de l’électrique français. De leur côté, les hybrides (carburant-électricité) ont connu une légère baisse en 2016, passant à 2,9% de part de vente contre 3,2% en 2015, en raison d’une fiscalité moins avantageuse que les années précédentes.

Lire aussi : La Norvège atteint 100.000 voitures électriques en circulation

Soutenus par un marché de l’automobile en pleine forme (les immatriculations ont crû de 5,1% à 2,015 millions d’unités), les véhicules diesel et essence ont comme à leur habitude représenté la majorité des immatriculations. Si les ventes de véhicules diesel ont reculé de 5 points par rapport à 2015, elles restent en tète du classement avec 52,12% du marché. Les voitures essence ont conquis quant à elles de nouveaux acheteurs, s’arrogeant 43,8% du marché (+5,3 point).

Crédits photo : Vollet Philippe

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 8 Nov 2013
Le quotidien britannique Daily Mirror a annoncé, le 27 octobre dernier, que des voitures électriques sans chauffeurs allaient être testées dans une ville de taille moyenne au Royaume-Uni. Commandées grâce à une application mobile, ces voitures électriques autonomes circuleront (et…
mar 1 Mar 2016
Avec le développement des énergies renouvelables mais aussi de l’éco-mobilité, les batteries pour les réseaux électriques deviennent de plus en plus stratégiques, puisqu'elles répondent à l’intermittence des moyens de production. Engagé dans le stockage lithium-ion, EDF Energies Nouvelles et son directeur général,…
mar 24 Déc 2013
Le groupe français Alstom a annoncé, mardi 17 décembre, le lancement de sa nouvelle solution de stockage d'énergie par batterie, le MaxSineTM eStorage. Système assez similaire aux batteries que nous utilisons tous les jours pour nos appareils électriques, le MaxSineTM…
lun 6 Mar 2017
Si la branche "stockage d'électricité et solutions" prend de plus en plus d'importance dans le chiffre d'affaires du groupe Bolloré, sa filiale Blue Solutions, spécialisée dans le stockage d'énergie, n'a pas enregistré de véritables progrès en 2016. Selon un communiqué…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *