Les voitures électriques et thermiques pourraient faire jeu égal d'ici 2024 - L'EnerGeek

Les voitures électriques et thermiques pourraient faire jeu égal d’ici 2024

voiture électrique

Stigmatisées pour leur prix élevé, leur faible autonomie et le manque de stations de recharge à l’échelle nationale, les voitures électriques connaissent pourtant un développement encourageant. Les progrès technologiques actuels permettent de pallier ces inconvénients et de produire des modèles toujours plus compétitifs. A tel point que les voitures électriques pourraient surpasser les voitures à moteurs thermiques dès la prochaine décennie selon une étude européenne publiée cette semaine.

Rouler en voiture électrique coûtera bientôt moins cher que rouler avec une voiture à essence. C’est en tous cas ce qu’affirme le Beuc (association européenne de défense des consommateurs) dans une étude publiée lundi 28 novembre dernier. Selon ses conclusions, les coûts moyens associés à l’achat et à l’utilisation des voitures équipées de moteurs thermiques et électriques seraient amenés à converger au cours de la prochaine décennie (2020-2030).

D’ici à 2024, le coût total de possession (achat et fonctionnement, NDLR) moyen d’une voiture électrique pourrait égaler celui d’une voiture à essence sur le Vieux continent“, assure le Beuc. Dans le cas des voitures diesel, les courbes se croiseraient en 2030. “En outre, d’ici 2030, toutes les motorisations, sauf celles fonctionnant avec des piles à combustible à hydrogène, coûteront moins cher à acquérir et à faire rouler sur quatre ans qu’une voiture à essence de 2015“, ajoute l’association.

Lire aussi : La voiture électrique : réelle solution dans un avenir proche

Si un tel scénario est difficile à imaginer à l’heure actuelle compte tenu des prix encore très élevés des véhicules électriques, le Beuc estime que d’importantes économies seront obtenues grâce à la réduction des coûts des motorisations de pointe. C’est notamment le pari de nombreux constructeurs automobiles dont l’américain Tesla qui construit actuellement une usine géante de batteries dans l’ouest des Etats-Unis afin de bénéficier des économies d’échelle.

Lire aussi : Production de batteries : une filière industrielle européenne encore balbutiante

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 22 Sep 2017
Créé en 2015 en remplacement du Crédit d’impôt développement durable (CIDD), le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) devrait connaître un certain nombre de bouleversements dans les années venir. Comme annoncé lundi 18 septembre 2017 par Nicolas Hulot lui-même…
mer 22 Mar 2017
Alors que le parc informatique mondial ne cesse d’augmenter, une start-up française a eu l’idée de mettre au point une chaudière numérique. Son but ? Chauffer l’eau grâce à la chaleur des centres de stockage informatiques. Loin d’être une utopie, cette…
ven 20 Juil 2018
Spécialiste de l’énergie rechargeable et fabricant de batteries nouvelle génération, le groupe français Forsee power continue son ascension. Après avoir ouvert en mars 2018 un nouveau site industriel dans l’Hexagone, à Chasseneuil près de Poitiers, la start-up française multiplie les…
mar 4 Juil 2017
Si la transition énergétique concerne les pays et les grandes entreprises, elle est aussi l’affaire des particuliers. Pourtant, malgré les campagnes de sensibilisation lancées ces dernières années pour investir dans la rénovation énergétique des habitats, les particuliers ont encore beaucoup…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.