Les panneaux solaires auront compensé leur empreinte carbone dès 2018 - L'EnerGeek

Les panneaux solaires auront compensé leur empreinte carbone dès 2018

appel-offre-solaire-parc-photovoltaique

Energie propre et renouvelable par excellence, l’énergie solaire est souvent accusée de produire du gaz à effet de serre (GES) lors du processus de fabrication des cellules photovoltaïques et autres panneaux solaires. Un fait incontestable certes mais qui ne remet pas en cause la pertinence de cette source d’énergie verte. Selon une étude de l’Université d’Utrecht aux Pays-Bas publiée le 6 décembre dernier, les panneaux solaires compenseront d’ici 2018, grâce à l’énergie renouvelable qu’ils génèrent depuis maintenant 40 ans, tous les gaz à effet de serre émis pour les produire.

Les panneaux solaires auront bientôt payé leur dette énergétique. L’université néerlandaise d’Utrecht affirme en effet dans une étude publiée la semaine dernière que la quantité d’énergie renouvelable produite depuis leur apparition dans les années 1970 sera bientôt suffisante pour compenser les émissions de CO2 engendrées au cours de leur processus de fabrication.

Lire aussi : L’énergie solaire bénéficie d’une forte acceptabilité sociale en France

Désormais, à chaque doublement de capacités solaires installées, l’énergie nécessaire pour produire les panneaux baisse de 12 à 13% et les GES émis de 17 à 24%, ont calculé les auteurs, qui ont analysé les données disponibles depuis 1975. “Depuis cette année-là, la capacité de ce secteur a crû de 45% par an en moyenne, pour atteindre 230 milliards de watts (230 gigawatts ou GW) en 2015, un boom qui a pu faire craindre que la fabrication de ces équipements fasse au final plus de mal que de bien”, rappelle l’un des auteurs, Wilfried Van Sark, de l’Université d’Utrecht.

Lire aussi : Solaire photovoltaïque : un second trimestre 2016 assez faible

Or, on ne comptait en 1975 que 10.000 panneaux solaires dans le monde, contre environ un milliard aujourd’hui, et d’ici fin 2016, quelque 300 GW seront installés, soit 1 à 1,5% de la demande mondiale d’électricité. “Avec une durée de vie moyenne de 30 ans, une centrale photovoltaïque devrait rembourser plusieurs fois l’énergie nécessaire à sa production”, ajoutent les chercheurs.

Crédits photo : Blickpixel

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 4 Juil 2013
L’aménagement Robert Bourassa, situé au nord-ouest du Québec sur la Grande Rivière, inclut le barrage Robert Bourassa et le barrage de La Grande-2-A. Avec une puissance installée de 7.722 MW, c’est actuellement le cinquième complexe hydroélectrique le plus puissant du monde.…
sam 10 Juin 2017
Au lendemain du choc planétaire provoqué par la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l’accord de Paris sur le changement climatique, le gouverneur de Californie Jerry Brown se rendait en Chine vendredi 2 juin 2017 pour parler…
mar 2 Mai 2017
Selon le dernier aperçu mensuel sur l'énergie électrique publié jeudi 27 avril 2017 par RTE, l'énergie éolienne aurait battu un nouveau record de production au mois de mars 2017, prenant ainsi toujours plus de place dans le mix électrique français.…
jeu 5 Déc 2013
EDF a effectué une nouvelle série de test, le weekend du samedi 30 octobre, sur son hydrolienne Arcouest, remise à l'eau à cet effet dans la rade de Brest. Selon EDF, il fallait "vérifier le bon équilibre du rotor et…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.