EDF teste un nouveau système de stockage d'énergie par volant d'inertie - L'EnerGeek

EDF teste un nouveau système de stockage d’énergie par volant d’inertie

EDF a annoncé jeudi le lancement d’un projet innovant de stockage pour réseaux électriques intelligents (smart grids) en collaboration avec la société allemande Stornetic . Ce projet vise à confronter la performance d’une technologie de stockage par volant d’inertie aux exigences d’un réseau électrique moderne.

Bien que très prometteuses, les énergies renouvelables, caractérisées par leur caractère intermittent, ne pourront poursuivre leur développement à grande échelle sans l’application de technologies adaptées aux exigences des réseaux. Le stockage de l’énergie produite permettant de lisser la production d’électricité, l’enjeu qu’il représente est crucial pour les acteurs énergétiques du monde entier. Le groupe français EDF ne déroge pas à la règle et développe au sein de son département Recherche & Développement (R&D) des solutions innovantes dédiées à la gestion des systèmes électriques. Il s’est associé pour cela au groupe allemand Stornetic qui conçoit, produit et industrialise des systèmes de stockage d’énergie.

Lire aussi : « Le stockage électrique c’est le graal » d’après Jean-Paul Chabard

Nous sommes très enthousiastes à l’idée de tester la technologie Stornetic, une solution de stockage prometteuse, et d’évaluer ses performances pour différentes applications comme le réglage de fréquence ou le lissage de la production issue de sources renouvelables intermittentes“, a déclaré Etienne Brière, Directeur du Programme ENR et stockage de la R&D d’EDF. Les deux groupes prévoient notamment de tester le système “DuraStor” de Stornetic d’ici le mois de juin 2017 au sein du laboratoire de recherche d’EDF “Concept Grid” située aux Renardières, à Moret-sur-Loing près de Paris (Seine-et-Marne).

Cette technologie offre la possibilité de transformer de l’énergie électrique en énergie cinétique et de la stocker. Elle est conçue pour assurer plus de 1.000.000 cycles de charge/décharge et conserver sa pleine capacité sur toute sa durée de vie. Elle combine les avantages du stockage mécanique d’énergie, tels que la robustesse et l’endurance, tout en restant modulaire et facile à installer. “Le dispositif fonctionne de façon purement mécanique – sans utiliser de produits chimiques – et semble idéal pour développer le stockage d’énergie de courte durée au sein de réseaux locaux ou de microgrids“, précise le communiqué.

Lire aussi : Le premier parc éolien de France avec stockage inauguré en Guadeloupe

Crédits photo : Stornetic

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 11 Juil 2017
Peu de régions françaises ont autant d’atouts que la région Provence-Alpes-Côte d’Azur en matière d’énergies renouvelables : un fort taux d’ensoleillement, les accès à l’eau, de grandes étendues… Pourtant, même si elle est bien classée parmi les régions vertes, la…
ven 27 Jan 2017
Bien qu'encourageante, la première obligation verte d'Etat lancée au mois de décembre par le gouvernement polonais cache une réalité toute autre pour ce pays d'Europe de l'est. La Pologne reste en effet très attachée à l'exploitation du charbon dans sa…
jeu 21 Avr 2016
Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) participe au projet Power to Gaz Jupiter 1000. L’objectif de l’opération consiste à convertir et stocker des surplus d'électricité sous forme de gaz.   (suite…)
jeu 23 Nov 2017
De passage au Havre mercredi 22 novembre 2017, à l’occasion de la nouvelle édition des Assises de la Mer, le ministre de la Transition écologique et solidaire a déclaré vouloir encourager et faciliter le développement des énergies marines renouvelables et…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.