Nucléaire : l'Ouganda et la Russie signent un accord de coopération - L'EnerGeek

Nucléaire : l’Ouganda et la Russie signent un accord de coopération

Un mémorandum d’entente relatif à la construction de plusieurs centrales nucléaires a été signé lors d’une rencontre entre le président ougandais, Yoweri Museveni, et un représentant de Rosatom State Atomic Energy Corporation. Grâce à un investissement estimé à 3 milliards de dollars, les autorités espèrent assurer autant l’approvisionnement énergétique que le développement économique du pays.

Les autorités ougandaises et les spécialistes de l’atome venus de Russie sont parvenus à la signature d’un accord bilatéral sur la coopération nucléaire. L’autorité de régulation du nucléaire en Ouganda (NEU), ainsi que le ministère de l’Energie et du Développement minéral auraient d’ailleurs déjà proposé plusieurs sites pour installer les futures centrales : Lamwo, dans le Nord, Mubende, dans l’Ouest, Buyende, à l’Est, et Nakasongola, dans le Centre.

Au total, cet accord pourrait conduire à un investissement de 3 milliards de dollars pour la production de 3 000 mégawatts d’électricité. Par ailleurs, la directrice du NEU, Sarah Nafuna, aurait également précisé « qu’une vingtaine de centrales nucléaires sont prévues pour être implantées, dans le cadre du programme, et que les premières devraient entrer en service d’ici une dizaine d’années ».

Pour le président ougandais, Yoweri Museveni, il s’agit de développer une « utilisation pacifique de l’énergie nucléaire », alors que le Parlement a déjà approuvé la démarche en 2002. Le recours à l’atome fait effectivement partie de son plan « Vision de 2040 », grâce auquel il souhaite développer l’Ouganda et, notamment, son industrie énergétique, son agriculture ou sa médecine. Actuellement, seule l’Afrique du Sud bénéficie de l’atome et de ses externalités positives sur le continent.

Lire aussi : L’Ouganda opte pour le solaire

Crédit Photo : @NewImages

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 28 Oct 2013
Potentiellement capable de générer plus d’énergie que l’uranium tout en faisant moins de déchets, le thorium est un minerai qui pourrait alimenter les réacteurs nucléaires du futur. De nombreux pays s’intéressent donc à la recherche sur le thorium. Depuis hier…
jeu 16 Avr 2015
C'est en 2008 que le projet ITER débute avec un objectif aussi clair qu'ambitieux : mettre au point le premier réacteur de fusion nucléaire au monde. Des scientifiques européens, américains, chinois, japonais, coréens, indiens et russes forme un comité scientifique…
lun 13 Juin 2016
Le 10 juin dernier, le royaume de Suède a décidé de renforcer son industrie nucléaire. En 2019, le gouvernement ne prélèvera donc pas la taxe sur la production d’électricité issue de l'atome, afin de permettre à l’entreprise publique Vattenfall de moderniser…
ven 14 Mar 2014
Alors le Japon commémorait cette semaine le triste troisième anniversaire de la catastrophe de Fukushima  l’autorité de sûreté nucléaire nippone indique que les deux réacteurs de la centrale de Sendai devraient être les premiers à être relancés. Le parc nucléaire japonais…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.