En Afrique de l'Ouest, la BOAD veut "régler le problème de l'énergie" - L'EnerGeek

En Afrique de l’Ouest, la BOAD veut “régler le problème de l’énergie”

boadLe président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), Christian Adovelande, considère que 20 mille milliards de francs CFA seraient nécessaires pour répondre aux besoins énergétiques de la population d’Afrique de l’Ouest. En développant prioritairement les infrastructures de la région, il tente notamment d’apporter une réponse au défi imposé par l’accroissement de la démographie.

Interrogé par l’Agence France Presse, le président de la BOAD, Christian Adovelande, a déclaré vouloir « régler le problème de l’énergie » afin d’assurer le développement économique des pays de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA). Pour y parvenir, il estime que 20 mille milliards de francs CFA, soit 30 milliards d’euros, seront nécessaires : « Nous sommes en train de mettre l’accent surtout sur les infrastructures pour rendre nos économies très compétitives. Et quand je parle d’infrastructures c’est d’abord l’énergie ».

En effet, « sans énergie, il n’y a pas de développement » résume le représentant de la Côte d’Ivoire à la BOAD, Oumar Tembely. Dans cette optique, l’institution financière fondée en 197 ne souhaite écarter aucune option, « aussi bien en ce qui concerne les énergies conventionnelles que les énergies renouvelables». Alors qu’elle ne dispose actuellement que d’un budget annuel de 450 millions d’euros, elle souligne l’importance de l’interconnexion des réseaux électriques nationaux.

Tandis que des millions d’Africains vivent encore sans accès à l’électricité dans les zones rurales et que les délestages restent fréquents dans les grandes villes, le développement des capacités de production est donc vital. D’autant plus que, comme le soulignait hier soir l’ancien chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy, un pays comme le Sénégal comptera bientôt 400 millions d’habitants contre seulement 274 millions en 2014.

            Lire aussi : Le solaire en Afrique, une opportunité pour la technologie française

Crédit Photo : @GreenActionAfrica.Org

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 13 Août 2014
La ville de Munich a annoncé début août 2014 qu’elle allait construire une ferme éolienne titanesque pour alimenter 400.000 foyers en électricité en partenariat avec Vattenfall, un grand groupe énergétique suédois. Il s’agit d’une première depuis la loi votée cet…
ven 21 Juil 2017
Premier rempart contre la chaleur ou le froid et principal atout d’un logement contre les déperditions d’énergie, l’isolation peut, quand elle est bien posée, permettre de réaliser de fortes économies sur la facture d’électricité. Mais encore faut-il choisir le matériau…
lun 23 Jan 2017
A l'instar de son voisin les Emirats Arabes Unis, l'Arabie Saoudite a confirmé la semaine dernière sa volonté de diversifier davantage son économie et ses sources d'énergie au profit des énergies renouvelables. Le gouvernement saoudien a dévoilé pour cela le 16…
dim 22 Nov 2015
Au cours du conseil des ministres du 18 novembre, plusieurs précisions ont été apportées sur la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC). Des « budgets carbone » ont en effet été fixés secteur par secteur, tout en validant les orientations pratiques pour atteindre…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.