La filière nucléaire veut accroître la radioprotection des Français - L'EnerGeek

La filière nucléaire veut accroître la radioprotection des Français

iode2016Au début de l’année 2016, les services de l’Etat, l’ASN et EDF ont lancé une campagne de distribution de comprimés d’iode. Cette opération de prévention, qui s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises ou aux établissements scolaires situés à moins de 10 km des centrales françaises, va être relancée dans le courant du mois de septembre.

Conformément à la législation en vigueur, les acteurs de la filière nucléaire (opérateurs et régulateurs) assurent une distribution de pastilles d’iode aux publics pouvant être surexposés à la radioactivité issue des installations énergétiques. Depuis 1997, l’opération a été renouvelée à quatre reprises afin d’éviter la péremption des comprimés : en 2000, en 2005, en 2009 et en 2016.

D’après les résultats publiés par l’Autorité de Sûreté Nucléaire le 8 septembre, « 50 % des particuliers ont retiré leurs comprimés d’iode en pharmacie ». En revanche, seulement 30 % des entreprises concernées sont venues retirer leurs comprimés, tandis que 80 % des établissements scolaires ont effectué la démarche. Huit mois après le début de la distribution, les autorités comptent désormais sur les élus, les Commissions locales d’information, les professionnels de santé et les médias.

En effet, toutes les personnes ayant reçu un bon de retrait peuvent se rendre en pharmacie et recevoir gratuitement les pastilles d’iode. Toutefois, chaque citoyen étant responsable de son approvisionnement, on constate actuellement d’importantes différences entre les taux de distribution : aux alentours de la centrale de Civaux 62,8% des particuliers ont de nouveaux comprimés, contre seulement 43,2% des riverains de la centrale de Penly.

En sollicitant des intermédiaires pour relayer leur message, les acteurs de la filière nucléaire entendent “poursuivre la mobilisation” afin que l’ensemble des riverains disposent des nouveaux comprimés dans les prochains mois. Parallèlement, le responsable communication grand public de l’ASN, Emmanuel Bouchot, continue de répondre aux interrogations des parties prenantes à l’opération (emmanuel bouchot@asn.fr).

Lire aussi : La campagne iode 2016 renforce la culture de radioprotection

Rédigé par : lucas-goal

ven 15 Mai 2015
En tant que phénomène naturel, la radioactivité fait partie de notre quotidien et représente de nos jours plus de 60 % de notre exposition via le soleil ou notre alimentation par exemple. Une exposition à laquelle s'ajoute une exposition artificielle…
mar 21 Oct 2014
Alors que l'Assemblée nationale votait la loi de transition énergétique et la réduction de la part du nucléaire dans le mix électrique de 75 à 50 %, les acteurs de la filière nucléaire française, regroupés au Bourget pour le premier…
ven 23 Jan 2015
EDF Energy, la filiale anglaise de l'énergéticien français, a annoncé mardi 20 janvier dans un communiqué que sa centrale nucléaire de Dungeness B voyait sa durée de vie prolongée de 10 ans. Les autorités britanniques ont en effet donné leur accord…
lun 17 Nov 2014
Alors que la Belgique s’apprête à passer un hiver économe en énergie, faute d’une capacité de production d’électricité suffisante à la suite de l’arrêt de plusieurs de ses réacteurs nucléaires, GDF Suez annonce que deux d’entre eux pourraient être remis en…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.