Les grands pétroliers donnent la priorité au désendettement et à la rémunération de leurs actionnaires - L'EnerGeek

Les grands pétroliers donnent la priorité au désendettement et à la rémunération de leurs actionnaires

pétroleSur la période 2015-2020, les compagnies pétrolières vont réduire leurs dépenses de 1 000 milliards de dollars. Avec la chute des cours, les majors ont accepté de diminuer les seuils de rentabilité mais donnent tout de même la priorité à leurs actionnaires.

A l’inverse de la société norvégienne Statoil, beaucoup de compagnies pétrolières ont décidé de mettre sous cloche leurs projets d’investissement – 230 seraient d’ailleurs actuellement en attente. Parallèlement, la pluspart des multinationales du secteur (ExxonMobil, BP, ENI…) prévoient de réduire leurs dépenses dans l’amont pétrolier (exploration-production) en réduisant les coûts grâce à une standardisation accrue et en mettant la pression sur leurs fournisseurs.

Pour Sandrine Cauvin, gérante de la société de gestion de portefeuille Vestathena, « les rares grands projets à être lancés aujourd’hui dans le secteur sont ceux où un énorme travail de réduction des coûts a été entrepris ». Lorsque le patron de la société norvégienne a confirmé le projet Johan Sverdrup – un immense champ pétrolier aux larges des côtes de la Norvège -, il a effectivement annoncé avoir réduit les coûts de 20 % en s’appuyant sur « une bonne coopération entre Statoil, ses partenaires et ses fournisseurs ».

De son côté, le cabinet Wood Mackenzie affirme que les sociétés ont « sensiblement réduit leurs seuils de rentabilité », alors que « 70 % des projets pétroliers sont désormais rentables avec un baril inférieur à 60 dollars, contre 50 % à peine un an auparavant ». Pour Sandrine Cauvin, cette tendance s’explique essentiellement par la stratégie des énergéticiens qui donnent la priorité au désendettement et à la rémunération de leurs actionnaires » dans l’allocation de leur cash-flow.

Lire aussi : L’AIE prévoit la hausse des prix du pétrole en 2017

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 13 Nov 2023
À l'aube de décembre 2023, le secteur énergétique français s'apprête à connaître une nouvelle évolution tarifaire dans le domaine du gaz naturel. Selon les dernières publications de la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), les tarifs du gaz naturel connaîtront…
lun 4 Mar 2024
L'OPEP+, en tant qu’organisation réunissant les plus gros pays producteurs de pétrole, orchestre l'offre de brut avec une précision qui cherche à équilibrer les intérêts économiques globaux et la stabilité énergétique. Mais en février 2024, l’organisation a annoncé une stratégie…
jeu 24 Nov 2022
La réunion des ministres de l’Energie de l’Union Européenne, à Bruxelles, jeudi 24 novembre 2022, n’a pas atteint son objectif. Une prochaine rencontre est fixée au 13 décembre :celle de la dernière chance ? Probable. Il n’y aura pas d’entente…
lun 28 Mar 2022
L’augmentation des prix du gaz et de l’électricité conduit de nombreux Français à réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement.  Avant même que la guerre en Ukraine n’accroisse les prix de l’énergie, 53% des Français souhaitaient déjà effectuer…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.