Pour Nicolas Couderc, toutes les sources d'énergie sont "complémentaires" et non "concurrentes" - L'EnerGeek

Pour Nicolas Couderc, toutes les sources d’énergie sont “complémentaires” et non “concurrentes”

Nicolas CoudercDans un article publié dans le quotidien économique La Tribune, le directeur de la stratégie d’EDF Energies Nouvelles, Nicolas Couderc, assure que « la révolution énergétique a déjà eu lieu ». Alors que l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) prévoit une accélération du développement des énergies renouvelables au cours des 15 prochaines années, il évoque sans détours les limites des ENR.

Depuis 2015, Nicolas Coudrec, professeur à l’ESCP Europe, est chargé de la stratégie d’EDF Energies Nouvelles. Selon lui, la structure doit jouer le rôle de « moteur de la transition énergétique au sein du groupe », rappelant au passage que l’AIE prévoit une forte croissance des énergies vertes « à l’horizon de 10 ou 15 ans ».

D’après lui, « les ENR se développent partout », non seulement « là où il n’y a pas de réseau mais aussi dans des systèmes plus complexes et de plus grande taille ». En France, la loi de transition énergétique de Ségolène Royal propose par exemple de porter la part des ENR à 40 % du mix électrique en 2030.

Toutefois, malgré ce rythme très soutenu, le spécialiste des énergies vertes affirme qu’une décentralisation totale n’est pas envisageable, notamment en raison de leur intermittence. En effet, prévient-il, « une mutualisation des consommations et une centralisation d’une partie de la production sont nécessaires à l’équilibre du système ».

Qui plus est, si les ENR apportent une réponse adaptée au défi du changement climatique, il estime que la hausse de la consommation mondiale sera telle « qu’on aura besoin de toutes les sources d’énergies. C’est pourquoi, conclut-il, « elles sont complémentaires plus que concurrentes ».

Lire aussi : La France doit accélérer le développement des énergies renouvelables ?

Rédigé par : lucas-goal

Avatar
jeu 10 Avr 2014
Engagé dans un plan ambitieux de transition énergétique visant à réduire de 20 à 30 % la consommation d'énergie dans les services publics d’ici 2015, le gouvernement marocain a officialisé un accord de coopération pour la mise en œuvre d’un…
Le pétrole est la seule énergie qui, en 2015, a vu sa consommation augmenter dans les pays du G20, dans un contexte de ralentissement de la croissance et d'augmentation des préoccupations de sobriété énergétique. C'est du moins ce qu'affirme Enerdata,…
L’objectif du Pakistan est de mettre fin aux coupures de courant à répétition qui frappent le pays et de réduire le déficit énergétique, qui est de plus de 4000 mégawatts. Pour cela, le gouvernement a opté pour différentes solutions. Tout d’abord, une…
mer 3 Oct 2018
L’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AEIA) a publié début septembre 2018 son rapport annuel. Elle y aborde les perspectives de la filière nucléaire alors même que l’essor des énergies renouvelables et les nouvelles normes environnementales remettent son avenir en question.…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.