Energies renouvelables : la fondation Rockefeller Brothers investit 10 millions de dollars en Afrique - L'EnerGeek

Energies renouvelables : la fondation Rockefeller Brothers investit 10 millions de dollars en Afrique

Mainstream Africa PowerLa fondation des frères Rockefeller, créée en 1940 par les fils de l’industriel John D. Rockefeller, a décidé d’investir 10 millions de dollars dans les énergies renouvelables en Afrique et confirme son désir de sortir petit à petit des énergies fossiles.

La plateforme Lekela Power développe aujourd’hui plus de 1 300 mégawatts de projets d’énergies renouvelables (ENR) sur le continent africain, et comporte déjà une dizaine de fermes éoliennes et solaires, surtout en Afrique du Sud, mais également au Ghana, en Égypte et au Sénégal. Le 28 juillet dernier, la fondation américaine a annoncé la conclusion d’un accord de financement de cette plateforme avec l’énergéticien irlandais Mainstream Renewable Power. Le Mainstream Renewable Power Africa Holdings Limited va apporter 177,5 millions d’euros à la plateforme qui prévoit d’investir jusqu’à 1,9 milliards de dollars dans l’énergie renouvelable en Afrique. On note également la participation de la filiale de la Banque mondiale, l’International Finance Corporation (IFC).

Par ailleurs, le président de la fondation Rockefeller Brothers Fund, Stephen Heintz, a confirmé le désintérêt croissant du groupement pour les énergies fossiles et, à l’inverse, son penchant pour les renouvelables. Dans un communiqué, il s’est dit « très heureux de l’investissement de Rockefeller Brothers Fund dans Mainstream […] qui fournira de l’énergie renouvelable aux communautés à travers l’Afrique. Je suis convaincu que si John D. Rockefeller était vivant aujourd’hui, lui aussi reconnaîtrait les énormes possibilités de l’économie de l’énergie propre et serait à l’avant-garde de l’évolution mondiale des ressources renouvelables ».

Lire aussi : L’Afrique peut quadrupler ses capacités d’énergie renouvelable d’ici à 2030

Le Rockefeller Brothers Fund a été créé en 1940 par les cinq fils de l’industriel John D. Rockefeller, fondateur du défunt groupe pétrolier américain Standard Oil, dont sont issus des géants de l’industrie tels qu’ExxonMobil et Chevron. En 2014, la fondation américaine a engagé sa sortie des énergies fossiles.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 10 Nov 2015
Un consortium composé notamment de l’énergéticien EDF et de l’industriel Rio Tinto Alcan, a signé début novembre un accord cadre pour la construction du barrage de Nachtigal sur le fleuve Sanaga au Cameroun. L’infrastructure devrait entrer en activité à la…
jeu 12 Sep 2013
La production d’électricité de Madagascar provient essentiellement de deux sources : l’hydroélectricité et les énergies fossiles. En 2011, l'énergie hydroélectrique assurait 52% de la production électrique , les combustibles fossiles apportaient les 48% restants. Bien que Madagascar dispose d'un fort potentiel…
lun 26 Déc 2016
Le groupe énergétique français a officialisé la cession à l'Etat polonais de sa centrale thermique de Polaniec dans le cadre d'un accord signé vendredi 23 décembre dernier avec le groupe public Enea. Cette opération, réalisée pour un montant de 250…
ven 4 Avr 2014
Dans le Massachusetts, Etat américain, la centrale à charbon de la ville de Salem va définitivement cesser son activité en 2014 et être remplacée par une centrale au gaz, un combustible bien plus respectueux de l'environnement. Les dirigeants de la centrale…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.