9 pays européens s'allient pour développer l'éolien offshore - L'EnerGeek

9 pays européens s’allient pour développer l’éolien offshore

wind_turbine_photo_Ad MeskensL’énergie éolienne offshore a le vent en poupe dans le Nord de l’Europe. Neuf pays européens se sont en effet réunis lundi 7 juin pour signer un accord de coopération qui vise à favoriser le développement de l’énergie éolienne dans les mers qui bordent les côtes Nord du Vieux Continent. L’objectif est de renforcer la production éolienne en mer mais également son intégration au sein du marché européen de l’énergie. Explications.

Développer les parc éolien en mer

Les ministres de l’énergie de la France, des Pays-Bas, de l’Allemagne, de la Belgique, du Luxembourg, du Danemark, de l’Irlande, de la Suède et de la Norvège, ainsi que Miguel Arias Cañete (commissaire européen chargé de l’action pour le climat et l’énergie) et Maroš Šefcovic (vice-président pour une Union de l’énergie), ont annoncé la signature d’un plan d’action 2016-2019 portant sur le développement de l’éolien en mer.

Cette coopération a pour objectif de “créer de bonnes conditions pour le développement de l’énergie éolienne en mer et d’assurer ainsi un approvisionnement en énergie durable, sûr et à un coût abordable dans les pays des mers du Nord”.

Pour y parvenir, les États partenaires comptent désormais travailler conjointement et notamment favoriser une meilleure coopération en termes de planification des zones maritimes exploitées. Il s’agira également de renforcer le partager des données, définir des approches communes en matière d’incidences sur l’environnement et de coordonner des procédures d’autorisation des parcs.

Renforcer le réseau électrique européen

Grâce à cet accord, les neuf signataires vont se pencher sur un meilleur développement du réseau électrique européen. Il s’agira de faire en sorte qu’il puisse traiter les volumes énergétiques supplémentaires issus des turbines éoliennes offshore. L’objectif sera également de favoriser les interconnexions afin que cette électricité circule sur l’ensemble du marché intérieur.

“Le but est de s’appuyer sur cette nouvelle infrastructure pour poursuivre l’interconnexion et l’intégration du marché entre pays riverains de la mer du Nord. Pour tirer pleinement profit, à un moindre coût, du potentiel qu’offrent les ressources des mers du Nord, il sera primordial que les pays de la région coopèrent étroitement et mettent en commun leurs sources d’énergie”, estime à ce titre Maroš Šefcovic.

La Commission européenne a précisé que cette coopération était encore “ouverte à la participation de tous les pays ayant un intérêt dans la région des mers du Nord”. Et qu’elle serait probablement prolongée au-delà de 2019 : “en collaboration avec d’autres pays, nous étudions ce qui peut être fait après 2020 et dans la période autour de 2030”.

Crédit photo : Ad Meskens

Rédigé par : lucas-goal

Avatar
mer 8 Nov 2023
À l'approche de l'hiver, la question de la sécurité énergétique en France prend une tournure rassurante. Les dernières analyses de RTE (Réseau de Transport d'Électricité) prévoient un hiver 2023-2024 sous de meilleurs auspices que le précédent, avec un risque de…
ven 22 Sep 2023
Dans un monde où l'énergie est au cœur de toutes les discussions, les entreprises cherchent de plus en plus à optimiser leurs dépenses énergétiques. Les récentes fluctuations des prix de l'électricité en France, influencées par des événements mondiaux et nationaux,…
ven 16 Juin 2023
La centrale thermique de Waigaoqiao : Un rôle climatique paradoxal Tout près de l'effervescence du centre de Shanghai, la centrale thermique de Waigaoqiao joue un rôle crucial mais contradictoire dans le fonctionnement de la métropole. (suite…)
mar 17 Jan 2023
Les particuliers sont protégés depuis déjà des mois grâce au bouclier tarifaire, les TPE, artisans, boulangers, restaurateurs, sont en train de l’être, les copropriétés également... Et les ETI ? Pour l’instant, rien, ou presque,  n’est prévu pour elles. Une sur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.