Le G7 décide la fin des subventions aux énergies fossiles - L'EnerGeek

Le G7 décide la fin des subventions aux énergies fossiles

Rassemblés au Japon, les chefs d’Etat du G7 viennent de prononcer la fin des subventions aux énergies fossiles d’ici 2025. Une décision logique au lendemain de la COP21, alors que le secteur de l’énergie est le principal responsable des émissions de gaz à effet de serre.

Selon une étude publiée par le Fonds Monétaire International (FMI) en 2015, les Etats consacrent aujourd’hui quelque 5 700 milliards de subventions aux entreprises extractives d’énergies fossiles. Après les engagements environnementaux pris lors de la COP21, les pays du G7 (Royaume-Uni, États-Unis, Canada, France, Allemagne, Italie, Japon et l’Union européenne) avaient donc l’obligation d’intervenir pour changer cet état de fait.

A l’issue de la réunion organisée au Japon, les principaux acteurs de la scène internationale ont ainsi déclaré que « compte tenu du fait que la production et l’utilisation d’énergie comptent environ pour deux tiers des émissions mondiales de gaz à effet de serre, nous reconnaissons le rôle crucial que le secteur de l’énergie doit jouer dans la lutte contre le changement climatique. Nous demeurons engagés à l’élimination des subventions aux combustibles fossiles inefficaces et encourageons tous les pays à le faire en 2025 ».

Crédit Photo: @ClimateChangeNews

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
mer 2 Jan 2019
Le 31 décembre est généralement l’occasion pour les hommes d’Etat de revenir sur l’année écoulée et de dresser la liste des succès rencontrés. Le Premier ministre arménien avait cette année une annonce bien plus importante et concrète à faire. En…
lun 4 Nov 2013
Dans le cadre d'un accord passé avec RWE Generation, la société française Alstom assurera la modernisation de neuf turbines des centrales à gaz à cycle combiné de Pembroke et de Staythorpe, en Grande-Bretagne. Alstom modernisera, grâce à sa technologie MXL2,…
lun 12 Déc 2016
Près d'un mois après l'élection du républicain Donald Trump, nombreux sont ceux qui s'interrogent sur les intentions réelles du futur Président des Etats-Unis et sur les suites qu'il entend donner à l'engagement climatique du pays. Loin d'être rassurante, la nomination du climato-sceptique Scott Pruitt…
mer 4 Jan 2017
Désireux de lancer plusieurs appels d'offres pour le développement de champs pétroliers et gaziers, le gouvernement iranien tente d'inciter les grandes compagnies internationales énergétiques à revenir sur son territoire après plusieurs années de sanctions économiques. Il a dévoilé cette semaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.