L'Afrique pense au nucléaire civil - L'EnerGeek

L’Afrique pense au nucléaire civil

centrale de KoebergUn blog hébergé sur le site de l’émission Géopolis, diffusée au cours du JT de 13 heures sur France 2, abordait récemment la question de l’énergie en Afrique. Pour combler leur déficit énergétique, plusieurs pays du continent se tournent désormais vers le nucléaire civil.

L’Afrique du Sud est le premier pays africain à avoir connecté une centrale nucléaire à son réseau électrique. Une note du Journal Officiel précise d’ailleurs que le gouvernement se prépare à « lancer un appel d’offres pour la construction de plusieurs réacteurs nucléaires ». La production d’électricité d’origine nucléaire sera alors portée à 11 430 MW grâce aux huit nouvelles unités et à celle de Koeberg.

Toutefois, l’Afrique du Sud n’est pas le seul pays à avoir opté pour le recours à l’atome. Selon le directeur du département énergies alternatives et nucléaire au ministère ghanéen de l’énergie, Robert Sogbadji, « d’ici 2028-2030, le Ghana commencera à produire de l’électricité avec ses propres réacteurs nucléaires ». Pour porter le nucléaire à 25 % du mix électrique national, l’Institut national de recherche nucléaire ghanéen coopère actuellement avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Par ailleurs, bien d’autres pays pourraient aussi choisir la filière nucléaire pour diversifier leur mix énergétique. On peut notamment citer l’exemple du Maroc où l’objectif de 2030 est également évoqué par l’AIEA.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mar 20 Juin 2017
Après avoir officialisé au début du mois de mars 2017 la création de la société Nuclear Solutions regroupant ses filiales du secteur dans un seul pôle dédié à l’assainissement nucléaire, Veolia poursuit avec succès sa quête de nouveaux marchés. Le…
mer 23 Sep 2015
Si l'accident nucléaire de Fukushima qui toucha le Japon en mars 2011 fut la conséquence directe d'une catastrophe naturelle de grande ampleur (tremblement de terre et tsunami), le groupe énergétique Tepco, exploitant de la centrale, a sa part de responsabilités. Une…
mer 31 Juil 2019
Le débat public sur le Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs va s'interrompre du 3 au 18 août 2019. Après la pause estivale, il reprendra jusqu’au 25 septembre 2019. Mais sans attendre, ce 29 juillet 2019, l’Autorité…
ven 1 Avr 2016
L’énergéticien chinois CGN est parvenu à un accord avec le groupe nucléaire tchèque CEZ, et confirme ses ambitions industrielles en développant à la fois le nucléaire et les énergies renouvelables dans la région. (suite…)

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.