Le Sénégal et le Maroc comptent sur l'énergie solaire - L'EnerGeek

Le Sénégal et le Maroc comptent sur l’énergie solaire

SolaireAfriqueAu début du mois de février, le colloque annuel des énergies renouvelables « a souligné l’émergence des marchés africains ». Une tendance qui semble se confirmer alors que le Sénégal vient de conclure un accord avec la Société financière internationale (IFC) afin de mettre en service une centrale photovoltaïque d’une capacité de 50 à 200 mégawatts.

En présence de nombreuses personnalités du secteur de l’énergie, le Syndicat des Energies Renouvelables (SER) organisait le 4 février dernier le 17ème colloque annuel des énergies renouvelables. A cette occasion, les participants ont notamment « souligné l’émergence des marchés africains » tandis que la ministre de l’Energie, Ségolène Royal, assistait justement à l’inauguration de la centrale photovoltaïque de Noor I au Maroc.

De son côté, le Sénégal vient également d’annoncer son intention de développer l’énergie solaire en partenariat avec la Banque mondiale. Avec l’initiative Scaling Scolar, IFC, la filiale de la Banque mondiale, offre « des solutions clé en main aux gouvernements et aux investisseurs, pour accélérer le déploiement du solaire sur le continent ». Désormais, Dakar pourra donc compter sur l’énergie photovoltaïque afin de répondre à une demande croissante en électricité de la population, explique par exemple le magazine Jeune Afrique.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mar 15 Nov 2016
Source d’énergie renouvelable prometteuse à l’heure de la transition énergétique, la géothermie rencontre toutefois quelques difficultés à se développer, à cause notamment de coûts de prospection et des investissements de base très importants. Un constat que les chercheurs de l’Ecole…
mar 17 Sep 2019
En l'espace de quelques mois, la Polynésie française a donné un sérieux coup d'accélérateur à sa stratégie de transition énergétique. En mai dernier, la collectivité d'outre-mer a inauguré sa nouvelle centrale hydroélectrique. Et le 8 juillet 2019, les représentants à…
ven 27 Déc 2013
Selon Silas Lwakabamba, ministre des Infrastructures, les établissements d'enseignements secondaires du Rwanda utiliseront, à partir de janvier 2014, des installations de biogaz (méthaniseurs et réservoirs) pour convertir des déchets en énergie et ainsi répondre à leurs besoins énergétiques. Ce projet…
mer 30 Juin 2021
D'après un rapport du cabinet de conseil Material Economics, remis à la Commission Européenne ce 29 juin 2021, l'Union Européenne surestime considérablement ses capacités à produire de la biomasse-énergie, par ses forêts et cultures végétales, pour atteindre la neutralité carbone…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.