Google consacre 2 milliards de dollars pour les ENR - L'EnerGeek

Google consacre 2 milliards de dollars pour les ENR

google-dribbble_1xEn pleine COP21, le géant de l’internet Google a annoncé qu’il allait alimenter l’un de ses “data centers” avec de l’énergie éolienne. Pour se fournir en énergie renouvelable, la firme de Mountain View a notamment passé un contrat sur 15 ans avec l’énergéticien EDF Energies Nouvelles.

En 2014, le premier moteur de recherche sur Internet utilisait 37% d’électricité renouvelable pour ses activités. Pour continuer à accroitre la part des énergies renouvelables, Google vient de passer un accord avec l’électricien français. A partir de fin 2016, il pourra s’alimenter avec la production du parc éolien Great Western, situé dans le nord-ouest de l’Oklahoma, où EDF EN va installer 81 éoliennes afin de générer 200 mégawatts (MW).

Comme l’explique le Directeur Général d’EDF EN, Antoine Cahuzac, « pour Google, il s’agit certes d’un acte militant en faveur du climat mais aussi d’une très bonne opération économique ». Sur son blog, Google précise d’ailleurs être engagé dans 22 projets pour lesquels il va dépenser 2 milliards de dollars dans le but de tripler ses achats d’électricité verte d’ici à 2025.

De son côté, EDF EN cherche aussi d’autres partenaires de l’autre côté de l’Atlantique. Après avoir signé avec Mirosoft et Procter & Gamble, « il y a une véritable ac­célération de la tendance depuis un ou deux ans, car l’électricité éolienne ou solaire est de plus en plus compétitive » explique Antoine Cahuzac.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
jeu 19 Mai 2016
D’ici la fin de l’année, la Commission européenne compte faire des propositions afin « d’adapter les réseaux au développement des énergies renouvelables et à la révolution numérique ». Actuellement, l’Union européenne s’est effectivement fixée pour objectif d’atteindre 20 % d'énergie produite à…
mer 11 Déc 2013
Les travaux de construction d'Alba Nova 1, première centrale solaire thermodynamique à concentration implantée en France, ont débuté en novembre dernier dans la commune de Ghisonaccia, en Haute-Corse, a indiqué le quotidien Corse Matin. Piloté par la société Solar Euromed…
jeu 6 Juin 2013
La centrale Shams 1 ("shams" signifie soleil en arabe) a ouvert en mars 2013 aux Émirats Arabes Unis (EAU). Elle se situe dans une région désertique, à 120 km au sud-ouest de la capitale Abou Dhabi. Elle s’étend sur une…
mar 21 Mai 2013
Un accord a été signé entre l’Afrique du Sud et la République Démocratique du Congo (RDC) samedi à Paris, afin de commencer les travaux du barrage du Grand Inga sur le fleuve Congo en 2015. Ce barrage deviendra le plus…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.