La Belgique veut continuer à exploiter ses réacteurs nucléaires

La Belgique veut continuer à exploiter ses réacteurs nucléaires

ElectrabelLe Premier ministre belge, Charles Michel, et le PDG d’Engie, Gérard Mestrallet, sont tombés d’accord pour prolonger l’exploitation des réacteurs nucléaires jusqu’en 2025. Pour bénéficier de cette source d’énergie décarbonée, des investissements de modernisation et de sécurisation sur les réacteurs du plat pays sont nécessaires.Pour prolonger de dix ans l’exploitation des réacteurs Doel 1 et 2, ainsi que le réacteur Tihange 1, le gouvernement belge a annoncé des travaux estimés à 1,3 milliard d’euros. Selon la ministre de l’Energie, Marie-Christine Marghem, cette décision va permettre « d’éviter le black-out » en Belgique, où plusieurs centrales thermiques ont été arrêtées récemment.

Après avoir obtenu l’accord de l’autorité de sûreté nucléaire belge, Electrabel (filiale d’Engie) s’est entendue avec le gouvernement sur le prix de sa contribution. En 2016, l’énergéticien s’acquittera de 150 millions d’euros tandis que sa contribution annuelle est fixée à 34% de la marge de l’entreprise à partir de 2017. Elle sera ensuite revue tous les trois ans.

En conférence de presse, le PDG de l’énergéticien, M. Mestrallet, n’a pas caché sa satisfaction. En effet « la fiscalité était très fluctuante ces dernières années et avait atteint un niveau supérieur aux marges dégagées par l’activité » explique-t-il. Dans une interview à L’Usine Nouvelle, la directrice générale du groupe, Isabelle Kocher, a ainsi estimé que « les montants nécessaires à la prolongation des réacteurs ont du sens par rapport au coût de production de l’électricité ».

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mar 13 Déc 2022
Ce n’est pas l’objectif qui avait été fixé à date, mais tout de même : la France, confrontée à des températures glaciales, peut tout de même compter sur 42 de 56 réacteurs nucléaires pour alimenter en électricité les Français. Pour…
mar 19 Mar 2024
Avec la polarisation du monde, la France vise à assurer sa capacité de dissuasion nucléaire. Le ministère des Armées a publié un communiqué, lundi 18 mars 2024, annonçant une collaboration entre EDF, le ministère de la Défense et le Commissariat…
mer 20 Mar 2024
Dans un vote serré, l'Assemblée nationale a donné son feu vert le 19 mars 2024 à la fusion de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).     Nucléaire : la construction…
jeu 18 Jan 2024
En 2023, la France a très bien exporté son électricité en Europe, reprenant même la tête du classement. Une belle remontée, après une année 2022 très difficile de son parc nucléaire.         Exportation d'électricité : la France…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.