La Suède opte pour un modèle énergétique décarboné - L'EnerGeek

La Suède opte pour un modèle énergétique décarboné

645@70Le gouvernement suédois vient de confirmer son intention d’abandonner les énergies fossiles. Pour y parvenir le pays scandinave compte notamment augmenter le budget dédié aux énergies renouvelables, tout en conservant son parc nucléaire. Une stratégie conforme aux dernières recommandations du GIEC.

La lutte contre le réchauffement climatique est souvent affichée comme une priorité. Pourtant, rares sont les pays qui se donnent les moyens d’engager une véritable transition énergétique. A Stockholm cependant, les responsables politiques semblent déterminer à mettre fin à la dépendance du pays aux énergies fossiles d’ici 2050. Le Premier ministre Stefan Löfven assure que : « La Suède va devenir l’un des premiers États-providence sans fossiles dans le monde. Quand les réglementations européennes ne vont pas assez loin, la Suède montre la voie ».

A ce titre, les Scandinaves vont doubler le budget consacré aux énergies décarbonées ; « l’enveloppe allouée à l’énergie solaire [va passer] de 50 à 390 millions de couronnes (SEK), soit 42 millions d’euros ». Parallèlement, le Royaume a décidé d’augmenter la taxe sur les carburants et sur les produits dérivés de l’industrie pétrolière (actuellement à 120 euros la tonne, contre seulement 7 euros en France). Enfin, la Suède a également choisi de maintenir la part de l’énergie nucléaire dans son mix électrique, actuellement estimée à 40%.

L’ensemble de ces mesures est par ailleurs conforme aux recommandations du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Depuis plusieurs mois en effet, le GIEC demande aux Etats d’œuvrer en faveur d’une électricité décarbonée à un niveau d’au moins 80 % du mix électrique. Actuellement, seuls 6 pays ont réalisé cet objectif : l’Islande, la Norvège, la Suisse, la France, la Suède et le Brésil.

Crédit photo : Jens L’Estrade

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
dim 8 Nov 2015
Longtemps considérée comme le mauvais élève de la lutte contre le changement climatique, la Chine s'engage progressivement pour l'environnement et l'instauration d'un développement économique plus durable. Le futur poids lourd du marché mondial de l'énergie propose en effet de nombreuses…
jeu 23 Jan 2014
Les appels d'offres lancés par le gouvernement français dans le secteur de l'éolien en mer ont une double vocation. Une vocation énergétique, en raison du virage écologique dans lequel est engagé la France : il s'agit de développer les énergies…
jeu 17 Oct 2013
Mercredi 16 octobre, sur le chantier de construction de l’EPR de Flamanville 3, une pièce du moteur de l’un des chariots du pont de manutention a rompu et est tombée.  L’incident s’est produit au cours d’une phase de tests de…
mer 9 Oct 2013
Afin de renégocier à la hausse ses contrats d'extraction d'uranium, Mahamadou Issoufou, président de la République du Niger, s'est entretenue lundi 7 octobre avec le PDG du groupe industriel français Areva, Luc Oursel. Le gouvernement nigérien considère qu'il ne tire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.