Cybersécurité : les installations nucléaires françaises bien protégées - L'EnerGeek

Cybersécurité : les installations nucléaires françaises bien protégées

Chatham HouseAprès la crise iranienne et les ravages du ver informatique « Stuxnet », le think tank Chatham House s’inquiète des risques d’une cyberattaque sur les centrales nucléaires occidentales. En France, une telle menace semble pourtant exclue. En effet, comme le rappelle les syndicalistes de la CGT et de la CFDT, les agents intervenants sur les sites nucléaires sont formés pour prévenir ce genre de dangers.

En 2010, les centrifugeuses iraniennes d’enrichissement d’uranium ont été victimes d’une cyberattaque de la National Security Agency (NSA), l’agence de renseignement américaine. Depuis, « le gouvernement iranien a entrepris de nombreuses démarches pour se protéger contre les menaces cybernétiques », explique l’expert nucléaire iranien Hassan Beheshtipur.

Pourtant, le groupe de réflexion britannique Chatham House affirme dans une étude réalisée récemment que « la prévention du risque technologique » pose aujourd’hui encore de réelles questions aux industriels du secteur. Dans ce document, les chercheurs associés au Royal Institut of International Affairs mettent en cause notamment le manque de formation du personnel et des normes réglementaires insuffisantes.

Interrogé sur ce sujet, le secrétaire général de la CGT à la centrale de Chinon (Indre-et-Loire), Fabrice Guyon, assure que les employés « sont régulièrement sensibilisés au risque de cyberattaque ». De son côté, le secrétaire syndical « chimie energie » à la CFDT, Bruno Carraro, se montre également confiant puisqu’en France, « dans les centrales nucléaire actuelles, il y a très peu d’informatique connecté pour la partie pilotage ».

Rédigé par : jacques-mirat

jeu 15 Oct 2015
Depuis 2009, l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) réalise des « constats radiologiques à l’échelle d’un territoire ». Au mois d’octobre 2015, il a justement présenté « sa stratégie de surveillance de la radioactivité dans l’environnement en Nord Normandie ». (suite…)
ven 25 Sep 2015
L'organisation gouvernementale nucléaire des Émirats Arabes Unis, l'Emirates Nuclear Energy Corporation (ENEC), a annoncé mi-septembre l'installation de deux générateurs de vapeur sur le site de Barakah. Situé sur la côte du golfe Persique de la région occidentale d'Abou Dabi, ce…
lun 25 Août 2014
Les Etats-Unis ont beau disposer d’une nouvelle manne, les pétroles et gaz de schiste, et développer rapidement les énergies nouvelles, ils ne renoncent pas pour autant à l’énergie nucléaire. Le département américain de l’énergie (DOE) vient d’allouer une somme de…
lun 10 Avr 2017
Interrogé jeudi 30 mars 2017 sur l'avancée des négociations en Inde et la vente potentielle de six réacteurs de troisième génération à New Dehli, Xavier Ursat, le directeur exécutif du groupe EDF en charge de l'ingénierie et des projets, s'est…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.