Cybersécurité : les installations nucléaires françaises bien protégées - L'EnerGeek

Cybersécurité : les installations nucléaires françaises bien protégées

Chatham HouseAprès la crise iranienne et les ravages du ver informatique « Stuxnet », le think tank Chatham House s’inquiète des risques d’une cyberattaque sur les centrales nucléaires occidentales. En France, une telle menace semble pourtant exclue. En effet, comme le rappelle les syndicalistes de la CGT et de la CFDT, les agents intervenants sur les sites nucléaires sont formés pour prévenir ce genre de dangers.

En 2010, les centrifugeuses iraniennes d’enrichissement d’uranium ont été victimes d’une cyberattaque de la National Security Agency (NSA), l’agence de renseignement américaine. Depuis, « le gouvernement iranien a entrepris de nombreuses démarches pour se protéger contre les menaces cybernétiques », explique l’expert nucléaire iranien Hassan Beheshtipur.

Pourtant, le groupe de réflexion britannique Chatham House affirme dans une étude réalisée récemment que « la prévention du risque technologique » pose aujourd’hui encore de réelles questions aux industriels du secteur. Dans ce document, les chercheurs associés au Royal Institut of International Affairs mettent en cause notamment le manque de formation du personnel et des normes réglementaires insuffisantes.

Interrogé sur ce sujet, le secrétaire général de la CGT à la centrale de Chinon (Indre-et-Loire), Fabrice Guyon, assure que les employés « sont régulièrement sensibilisés au risque de cyberattaque ». De son côté, le secrétaire syndical « chimie energie » à la CFDT, Bruno Carraro, se montre également confiant puisqu’en France, « dans les centrales nucléaire actuelles, il y a très peu d’informatique connecté pour la partie pilotage ».

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mer 1 Mar 2017
Selon les dernières déclarations du chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (AEOI), Ali Akbar Salehi, l'Iran et la Russie auraient conclu, samedi 25 février dernier, un accord de coopération visant à produire conjointement du combustible nucléaire. Les deux partenaires…
mar 17 Avr 2018
Planifiée par l'Etat entre fin 2018 et début 2019 pour correspondre avec l'entrée en service de l'EPR de Flamanville dans la Manche, la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim ne semble plus faire aucun doute pour le gouvernement qui…
mer 14 Déc 2022
Des dizaines d’articles sont parus dans la presse mi-décembre pour annoncer une avancée majeure en terme de fusion nucléaire. Une équipe de chercheurs californiens serait enfin parvenue à produire plus d’énergie que dépensée, pour atteindre la fusion. La réalité est…
D’après le rapport annuel de l'Agence des participations de l’État, publié jeudi 27 octobre, les entreprises dont l’État est actionnaire ont rapporté 3,9 milliards d’euros de dividendes en 2015, deux énergéticiens se classant parmi les 5 premiers contributeurs. (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.