Le Japon prépare la relance d'un deuxième réacteur nucléaire - L'EnerGeek

Le Japon prépare la relance d’un deuxième réacteur nucléaire

Centrale_nucléaire_de_Sendai _ photo keiAlors que le  réacteur 1 de la centrale de Sendai (dans le sud-est de l’archipel) a été remis en service le 11 août dernier, l’exploitant japonais Kyushu Electric Power a annoncé ce dimanche avoir terminé le chargement en combustible du second réacteur du site, dans l’optique d’une relance prévue pour le mois d’octobre.

Cette phase de recharge en barres de combustible du réacteur 2 avait commencé le 11 septembre dernier, soit seulement une journée après la relance officielle des opérations commerciales du premier réacteur. Au total, près de 157 assemblages de combustible nucléaire ont été installés dans le réacteur d’une puissance de 890 MW.

Si le réacteur Sendai 2, arrêté depuis septembre 2011, a été le deuxième, avec Sendai 1 à obtenir le feu vert technique de l’Autorité indépendante de régulation du secteur (NRA) et des élus locaux pour être relancé, il devra toutefois être de nouveau validé par la NRA après cette phase de chargement. Les nouveaux impératifs techniques mis en place depuis l’accident de Fukushima visent notamment à assurer une meilleure protection des installations nucléaires, des personnes et de l’environnement alentour face aux risques de catastrophe naturelle, d’attaque terroriste ou de crash d’avion.

Nous agissons avec prudence dans la perspective du redémarrage, la sécurité étant notre première priorité, et […] nous envisageons un redémarrage mi-octobre si tous les examens se déroulent comme prévu“, a assuré Kyushu Electric dans un communiqué. Kyushu Electric prévoit en effet de réactiver ce deuxième réacteur à la mi-octobre et de relancer les opérations commerciales officielles d’ici la mi-novembre.

Trois autres unités (Takahama 3 et 4 dans l’ouest, ainsi qu’Ikata 3 au sud-ouest) ont été jugées conformes aux normes de sûreté par la NRA et pourraient redémarrer d’ici l’année prochaine. Au final, Tokyo souhaiterait retrouver une production électronucléaire équivalente à 20 ou 22% de son mix électrique d’ici à 2030 afin de rééquilibrer sa balance commerciale et de réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

Crédits photo : Kei

Rédigé par : livingston-thomas

Avatar
mer 8 Nov 2023
À l'approche de l'hiver, la question de la sécurité énergétique en France prend une tournure rassurante. Les dernières analyses de RTE (Réseau de Transport d'Électricité) prévoient un hiver 2023-2024 sous de meilleurs auspices que le précédent, avec un risque de…
mar 7 Fév 2023
Le relèvement du plafond de l'Arenh décidée par le gouvernement n'était "pas excessif compte tenu du contexte exceptionnel » a décidé le Conseil d’Etat dans un arrêt rendu public vendredi 3 février.   «  Saisi par EDF et des organisations de…
mer 28 Fév 2024
L'usine de La Hague s'apprête à vivre une révolution. Emmanuel Macron et son conseil de politique nucléaire a annoncé des investissements massifs, promettant de redéfinir l'avenir énergétique de la France.   La Hague va recevoir un important coup de pouce…
ven 26 Avr 2024
EDF s'engage dans l'avenir de l'énergie nucléaire avec Framatome par un contrat monumental de 8 milliards d'euros destiné à équiper les nouveaux réacteurs EPR2. Ce partenariat stratégique souligne l'ambition de la France de renforcer sa capacité énergétique et sa souveraineté.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.