Éolien, solaire : la production d'électricité renouvelable progresse - L'EnerGeek

Éolien, solaire : la production d’électricité renouvelable progresse

panneau_solaire_photo_blickpixelDans son dernier tableau de bord éolien-photovoltaïque, le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) souligne une progression de la part de l’éolien et du photovoltaïque dans la production française d’électricité, et ce même si la croissance des raccordements est en baisse par rapport à l’an dernier. Au cours du premier semestre 2015, ces deux énergies renouvelables ont permis de produire un volume de 13,2 TWh d’électricité (10 TWh pour les turbines éoliennes, 3,2 pour les installations photovoltaïques, soit une progression respective de 10 et de 17%).

La progression significative de la production photovoltaïque s’inscrit d’ailleurs dans un contexte favorable à cette énergie propre : selon un arrêté publié dimanche 30 août au Journal Officiel, le gouvernement français a en effet décidé de relever à 8.000 MW son objectif de puissance installée d’ici 2020. Une décision ambitieuse, qui intervient quelques mois avant la grande conférence mondiale sur le climat, qui se tiendra à Paris.

 

Des raccordements en baisse pour l’éolien

Selon le tableau de bord éolien-photovoltaïque du CGDD, publié le 28 août dernier par le Ministère de l’Écologie, le parc éolien tricolore affichait une puissance installée totale de 9.761 MW à la fin du mois de juin 2015. Le second semestre 2015, qui a pourtant permis d’ajouter 385 MW de puissance éolienne dans l’Hexagone, se caractérise cependant par une nette baisse de la croissance du parc tricolore par rapport à l’année 2014.

“La puissance des installations mises en service au second semestre 2015 s’inscrit en baisse de 24 % par rapport au premier semestre 2014. Sur le seul second trimestre, la baisse est encore plus prononcée du fait d’une base de comparaison défavorable, les raccordements ayant atteint un niveau élevé au deuxième trimestre 2014”, peut-on lire dans le rapport du CGDD.

Du côté de la production d’électricité, les éoliennes en service sur le territoire français ont permis de générer plus de 10 TWh au cours du premier semestre 2015. Un volume qui s’inscrit en nette hausse, de 10%, par rapport à la production de la même période de l’année dernière. La part de l’éolien dans la consommation électrique nationale s’établit ainsi à 4,1% au cours de ce premier semestre 2015.

Si la puissance des projets terrestres avec une convention de raccordement d’ores et déjà signée devrait sensiblement diminuer au cours des prochains semestres, ce ne sont pas moins de 565 projets d’éolien terrestre (pour une puissance de 6.993 MW) qui sont en attente. Dans le cas de l’offshore, ce chiffre s’élève à 3,1 GW, même si la concrétisation des premiers projets français d’éolien en mer ne se fera pas avant la fin de la décennie.

 

Photovoltaïque : des centrales puissantes mais moins de projets

Grâce à une puissance de 382 MW raccordée au cours du premier semestre 2015, le parc solaire photovoltaïque français a dépassé la barre des 6 GW installés. La croissance des raccordements est toutefois en légère baisse (-7% par rapport à 2014).

Le plus important changement concerne le nombre de raccordements. Les statistiques publiées par le Ministère de l’Écologie traduisent une forte baisse (de 44%) du nombre des installations raccordées par rapport à la même période de l’année dernière. “Plus de 60% de la puissance raccordée sur le semestre provient de gros projets, d’une puissance supérieure à 250 kW. La puissance moyenne des installations raccordées au premier semestre 2015 dépasse 45 kW, contre une moyenne de 17 kW pour l’ensemble du parc”, expliquent les auteurs de l’étude.

Au total, la production d’électricité d’origine photovoltaïque a atteint les 3,2 TWh au cours du premier semestre 2015. Cette augmentation de 17% par rapport au premier semestre permet à l’électricité solaire de voir sa part progresser dans la consommation électrique nationale, de 1,2 à 1,3%, même si elle reste marginale.

Enfin, concernant le nombre de projets photovoltaïques en file d’attente (21.759), le CGDD constate une baisse par rapport à la fin du trimestre précédent, même si la tendance devrait s’inverser grâce à l’impulsion donnée par le gouvernement.

Crédit photo : blickpixel

Rédigé par : guy-belcourt

Avatar
mar 16 Jan 2018
Après six ans d’études et de travaux, la nouvelle liaison électrique reliant Lorient à Saint-Brieuc a été inaugurée lundi 15 janvier 2018, en présence de François Brottes, président du directoire de RTE, du ministre des Affaires étrangères et ancien président…
lun 19 Juin 2017
Troisième acteur français de l'électricité et du gaz (derrière EDF et Engie), Direct Energie souhaite consolider toujours plus ses positions sur le marché de l’énergie, renforcer ses perspectives de croissance et diversifier ses sources de production. Xavier Caitucoli, le PDG…
mar 20 Mai 2014
Présent  à l’occasion du premier forum africain sur les réseaux électriques intelligents, le ministre ivoirien de l’énergie, Adama Toungara, a réaffirmé les ambitions de son pays en matière énergétique. Si l’objectif annoncé est clair, à savoir, atteindre pour la Côte-d’Ivoire…
lun 10 Fév 2014
Le CGSP (Commissariat général à la stratégie et à la prospective)  est revenu dans un récent rapport sur la crise de l'électricité dans l'Union Européenne. Trois éléments ont été souligné comme étant des limitations aux ambitions énergétiques de l'Union. Ces…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.