Renouvelables : l'Australie revoit à la baisse ses objectifs - L'EnerGeek

Renouvelables : l’Australie revoit à la baisse ses objectifs

Eoliennes_Australie_photoBushPhilosopherDaveClarkAprès plusieurs mois de pourparlers, le gouvernement de Tony Abbott (Parti libéral) et les travaillistes sont parvenus à un accord en matière d’énergies renouvelables. Un nouvel objectif de production à été fixé à 33.000 GWh par an d’ici 2020, contre les 41.000 qui étaient initialement prévus.

Les responsables des deux principales formations politiques australiennes étaient réunis lundi 18 mai à Melbourne pour trouver un accord et débloquer les investissements dans le secteur des énergies renouvelables.

L’an dernier, le programme lancé par le gouvernement australien prévoyait un objectif de production renouvelable de l’ordre de 41.000 GWh par an d’ici 2020. Mais, comme l’explique Kane Thornton, chief executive du Clean Energy Council, “l’industrie était entièrement gelée. Il n’y aurait pas eu de nouveaux investissements en conservant ce cadre-là”.

Alors que le gouvernement voulait rabaisser cet objectif à 26.000 GWh, les travaillistes n’envisageaient pas de descendre en-dessous de 35.000 GWh. Après douze mois de blocage, la barre a été fixée à 33.000 GWh.

D’après les calculs de Bloomberg New Energy Finance, cela signifie que les investissements dans les projets renouvelables (solaire, éolien) subiront une baisse de 6 milliards de dollars, passant de 20,6 milliards à 14,7 milliards.

Pour le ministre de l’Industrie, Ian Macfarlane, il fallait “fixer un objectif qui puisse permettre de mettre sur pied plus de capacités renouvelables dans les cinq prochaines années que dans les quinze dernières”.

Les Verts australiens ont en revanche dénoncé un accord “irresponsable à la fois d’un point de vue environnemental, économique et sanitaire”. L’Australian Solar Council évoque quant à lui “un mauvais accord”.

A ce jour, le mix électrique australien repose à 90% sur les énergies fossiles. Le reste de la production est assuré par les énergies renouvelables, surtout l’hydraulique. Le solaire, favorisé par les taux d’ensoleillement élevés du pays, connaît une forte croissance depuis plusieurs années alors que la province de l’Australie-Méridionale songe à l’atome pour décarboner sa production d’énergie. Un rapport publié l’an dernier fixait à 20% la part des énergies renouvelables dans le mix électrique australien d’ici 2020.

L’Australie serait le pays développé qui émet le plus de gaz à effet de serre par habitant.

Rédigé par : Fabien Maout

Avatar
mer 27 Fév 2013
L’industriel français Alstom a été retenu par le groupe allemand Tenne T. pour relier cinq parcs éoliens offshore au réseau électrique terrestre, en mer du Nord. Au total 200 éoliennes doit être raccordées dans le cadre de ce projet nommé…
lun 19 Oct 2015
Si l'énergie solaire concentrée offre aujourd'hui de fortes perspectives de développement et devrait assurer près de 10% de la production électrique mondiale à l'horizon 2050 selon les experts de l’Agence internationale de l’énergie, le problème du stockage de l'électricité inhérent…
lun 23 Nov 2015
Dans son rapport annuel, l’Agence Internationale de l’Energie affirme que la demande mondiale d'énergie va augmenter de 30% d'ici à 2040. A l’origine de cette hausse de la consommation, la publication évoque la croissance chinoise et indienne. Si ce scénario se…
mer 3 Mai 2017
Désignant l'utilisation de la force hydraulique par de petites unités de production décentralisées, la "petite hydraulique" s'affiche désormais comme une solution valable en plein développement dans le cadre du processus de transition énergétique. La ministre de l'Energie et de l'Environnement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.