Royaume-Uni : 10 ans de plus pour une centrale nucléaire d'EDF - L'EnerGeek

Royaume-Uni : 10 ans de plus pour une centrale nucléaire d’EDF

@SandpiperEDF Energy, la filiale anglaise de l’énergéticien français, a annoncé mardi 20 janvier dans un communiqué que sa centrale nucléaire de Dungeness B voyait sa durée de vie prolongée de 10 ans. Les autorités britanniques ont en effet donné leur accord pour que les 2 réacteurs de l’infrastructure, située dans le Kent dans le Sud-Est de Angleterre, puissent fonctionner jusqu’en 2028.

Grâce à un programme d’investissement de 150 millions de livres, soit près de 200 millions d’euros, EDF Energy va ainsi pouvoir poursuivre l’exploitation de sa centrale qui devait initialement cesser son activité en 2018. La moitié de cette somme est destinée à moderniser les systèmes informatiques de la salle de contrôle. 8 millions de livres vont par ailleurs permettre d’améliorer les défenses anti-inondations de l’infrastructure.

Ce projet fait partie d’un programme plus large d’EDF Energy qui souhaite aussi prolonger la durée de vie de ses 7 autres centrales nucléaires sur le territoire anglais. EDF Energy souligne à ce sujet dans son communiqué qu’il investit près de 600 millions de livres chaque année dans ses huit infrastructures.

Par ailleurs, EDF Energy a soumis un projet de construction de deux nouveaux réacteurs EPR sur le site de Hinkley Point dans le Sud-Ouest de l’Angleterre. Londres a avalisé le projet en octobre, et la décision finale d’investissement devrait être prise au cours du premier trimestre 2015, pour une mise en service des réacteurs en 2023. Le Royaume-Uni compte construire quatre autres nouvelles centrales.

En 2014, les deux réacteurs avancés refroidis au gaz (AGR) de Dungeness B, d’une puissance unitaire de 600 MW, ont permis une production de 4.4 TWh d’électricité, soit les besoins en consommation de près de 1,5 millions de foyers. EDF Energy souligne avoir ainsi évité le rejet dans l’atmosphère d’environ 3,4 millions de tonnes de CO2.

Selon une enquête, 67% des personnes vivants autour de la centrale approuvent le nucléaire. Ils sont même 76% à considérer qu’une part de cette énergie dans le mix du pays est une nécessité.

 

Crédit photo : Sandpiper

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 20 Juin 2017
Après avoir officialisé au début du mois de mars 2017 la création de la société Nuclear Solutions regroupant ses filiales du secteur dans un seul pôle dédié à l’assainissement nucléaire, Veolia poursuit avec succès sa quête de nouveaux marchés. Le…
ven 27 Mai 2022
Ce 27 mai 2022, le premier ministre du Japon, Fumio Kishida, a déclaré au Parlement qu’il s’engageait à redémarrer l’ensemble des centrales nucléaires du pays encore à l’arrêt suite à l’accident de Fukushima en 2011, et respectant le cahier des…
ven 14 Nov 2014
Après un ralentissement temporaire de l'énergie nucléaire au niveau international à la suite de la catastrophe de Fukushima au Japon en 2011, les capacités électronucléaires devraient connaître une forte croissance dans les 25 prochaines années. C'est ce qu'affirme le dernier…
jeu 22 Oct 2015
Au Maroc, la croissance économique bénéficie de la baisse conjoncturelle des prix du pétrole. Cependant, afin de préparer l’avenir, le royaume chérifien s’intéresse également au nucléaire civil. A l’occasion de la venue de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique, le ministre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.